Ruraux et citadins : un croisement permanent

Depuis des dizaines d'années, ils n'ont cessé de se croiser : des ruraux qui s'installent à la ville, et des citadins qui fuient la cité pour gagner le calme de la campagne.

FRANCE 2

C'est l'histoire d'un chassé-croisé permanent, celui des ruraux et des riverains. Dans les années 50, de nombreux habitants des campagnes ont rejoint les villes, et surtout Paris, pour trouver un emploi. En parallèle, la construction de résidences secondaires a explosé à la campagne  : un million en 1962, plus de deux millions en 1977. 

Vivre à la campagne, travailler en ville

Certains habitants des villes décident carrément d'aller vivre à la campagne définitivement, pour offrir à leurs enfants de meilleures conditions de vie. "On aime beaucoup Paris, mais il y a les enfants et on trouve que pour eux, la ville, ce n'est pas l'idéal, à moins d'avoir un grand appartement", explique une citadine qui s'est installée à la campagne.

Aujourd'hui, avec le développement des moyens de transport, et notamment du TGV, de plus en plus de salariés travaillent à Paris, tout en habitant à la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009.
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)