Mode : quand le vide-grenier redevient tendance

Les consommateurs hésitent de moins en moins à acheter des vêtements ou des objets d'occasion. Ce marché est d'ailleurs en plein boum.

FRANCE 3

Avec le succès grandissant du marché de l'occasion, certains dépôts-ventes soignent leur image pour attirer une plus large clientèle, toujours prête à faire des économies. France 3 a rencontré à Saint-Alban (Haute-Garonne) une mère de famille qui s'est découvert une véritable passion pour les vide-greniers. Elle a choisi de louer un stand depuis deux semaines. L'objectif : désencombrer sa maison.

Un marché d'1 milliard d'euros

Une fois le stand loué, il suffit de fixer les prix. Les gérants s'occupent du reste. Ils encaissent les ventes et remettent l'argent en main propre, avec une commission de 25%. Tout le monde peut vendre, mais aussi acheter. Même succès dans un vide-dressing du centre-ville. Seule condition pour les vendeuses occasionnelles, proposer des vêtements de marque en bon état. Le marché de l'occasion n'a pas toujours eu bonne réputation, mais son image est en train de changer. Selon l'Institut français de la mode, il est estimé à 1 milliard d'euros en France, en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les consommateurs hésitent de moins en moins à acheter des vêtements ou des objets d\'occasion. Ce marché est d\'ailleurs en plein boum.
Les consommateurs hésitent de moins en moins à acheter des vêtements ou des objets d'occasion. Ce marché est d'ailleurs en plein boum. (FRANCE 3)