Consommation : les "produits moches" aujourd'hui réhabilités

Conséquence de la chasse au gaspillage, la réhabilitation des produits moches dont personne ne voulait avant. Explications avec France 2.

FRANCE 2

L'époque fait la chasse au gaspillage alimentaire. Ainsi, ces "produits moches" qui étaient auparavant jetés sans scrupule sont aujourd'hui réhabilités. Ils ont désormais leur place dans les rayons des magasins. Une équipe de France 2 s'est rendue dans une biscuiterie du Finistère. Ici chaque biscuit est millimétré, mais les "ratés" sont devenus un argument de vente, commercialisés sous le nom "les biscuits moches". Ils sont en plus vendus 30% moins cher. Dans un supermarché, c'est un camembert un peu trop dodu qui est commercialisé sous le nom des "gueules cassées". "Je n'ai pas besoin que les produits soient beaux pour le manger à partir du moment où il est comestible", témoigne une cliente.

Un succès commercial

Depuis deux ans, les "produits moches" ont leur ambassadeur, le collectif des gueules cassées. Ces producteurs veulent réhabiliter les produits moches, à commencer par les fruits et légumes. L'opération fut un succès commercial ! "Après ce succès, l'ensemble de secteurs agroalimentaires nous ont appelés spontanément", indique Nicolas Chabanne cofondateur du collectif. Incontestablement, les produits moches se sont racheté une réputation.

Le JT
Les autres sujets du JT