Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Grève : voici le système qui va nous permettre de compter les manifestants cet après-midi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Manifestations : un comptage indépendant
Manifestations : un comptage indépendant Manifestations : un comptage indépendant (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Combien seront-ils à manifester selon la police et selon les organisateurs ? Pour éviter de vous donner deux chiffres différents, plusieurs médias, dont France Télévisions et Radio France, ont choisi de s'unir pour compter eux-mêmes.

À chaque manifestation c'est le même débat : quels sont les vrais chiffres de participation ? Ceux donnés par la police ou ceux des organisateurs ? Car l'écart est parfois de 1 à 10. Exemple : lors de la Manif pour tous, le 26 mai 2013, la police compte 150 000 participants, tandis que les manifestants revendiquent un million. Lors de la mobilisation contre la loi Travail, le 14 juin 2016, l'écart est encore plus important : 125 000 participants selon la police, 1,3 million pour les organisateurs.

L'objet de la discorde : un compteur manuel, utilisé à la fois par les policiers et les manifestants. Un procédé dépassé, selon le cabinet de sondages Occurrence. Pour la manifestation du jeudi 22 mars, le cabinet procédera à son propre comptage. Au lieu du compteur manuel, c'est un capteur intelligent qui détectera depuis un balcon le passage de chaque manifestant en contrebas. Le capteur forme une ligne virtuelle au sol. Chaque manifestant qui la franchit est comptabilisé. Une vingtaine de médias, dont France Télévisions et Radio France, ont prévu d'utiliser dès jeudi ce nouveau comptage.

Une présentation du système de comptage des manifestants qui sera utilisé par une vingtaine de médias à Paris à l'occasion de la mobilisation du 22 mars 2018. (FRANCE 2)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.