François Chérèque ou "le courage du réformisme"

Les choix stratégiques de François Chérèque à la tête de la CFDT ont fait débat au sein du syndicat et aussi sur les réseaux sociaux ce lundi 2 janvier.

FRANCE 3

François Chérèque est mort à 60 ans ce lundi. La mort de l'ancien leader de la CFDT a fait réagir sur les réseaux sociaux. Son nom a été posté sur Twitter plus de 8 000 fois. Parmi les hommages : "Un homme qui a donné du sens à un syndicalisme réformiste" ou "Ému par la disparition de François Chérèque. Des divergences sur le fond, mais sur la forme une vision partagée du dialogue social".

"Soumission au néolibéralisme"

Pour d'autres au contraire, "il n'y a pas eu pire syndicaliste" ou "c'est tout un pan de l'histoire de la soumission du syndicalisme au néolibéralisme qui s'en va". François Chérèque était malade. En juin dernier, il avait annoncé son retrait de la vie publique pour suivre une chimiothérapie. Pour une internaute, "parler de sa maladie publiquement est une avancée en politique et pour toute la société".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Chérèque assiste au 50e anniversaire de la CFDT à Paris, le 5 novembre 2014;
François Chérèque assiste au 50e anniversaire de la CFDT à Paris, le 5 novembre 2014; (ROMUALD MEIGNEUX / SIPA)