Entreprises : 142 accords de performance signés

Les accords de performance collective sont censés offrir davantage de flexibilité aux entreprises. Ils permettent aux patrons de négocier salaires et temps de travail directement avec les syndicats pour éviter des licenciements par exemple.

France 2

142 entreprises ont déjà signé un accord de performance collective. De PSA à Generali, en passant par Schneider Electric, toutes ont bénéficié de ce dispositif des ordonnances Macron. La direction peut imposer des efforts de productivité si elle obtient l'accord de syndicats représentant plus de 50% des effectifs. Ces accords concernent le temps de travail, les salaires ou la mobilité des employés.

"Pour la survie de l'entreprise"

Dans une société de la région parisienne, 1 000 salariés ont dû faire une croix sur neuf RTT en deux ans sans compensations. "On a accepté de faire cet effort pour la survie de l'entreprise", témoigne un employé. Grâce à cet accord, l'entreprise en difficulté économise 1,5 million d'euros. Dans l'usine PSA de Vesoul (Haute-Saône), ce dispositif a opposé deux syndicats, la CFTC et la CGT. Plus des trois quarts de ces accords ont été signés dans des sociétés de moins de 250 salariés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le groupe PSA avait vendu l’an dernier presque 450 000 véhicules en Iran.
Le groupe PSA avait vendu l’an dernier presque 450 000 véhicules en Iran. (SEBASTIEN BOZON / AFP)