Cet article date de plus de cinq ans.

Défilés du 1er-Mai : la police craint des violences

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Défilés du 1er Mai : la police craint des violences
Défilés du 1er Mai : la police craint des violences Défilés du 1er Mai : la police craint des violences (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Les manifestations prévues mercredi 1er mai se dérouleront sous haute surveillance. De nombreux appels à la mobilisation ont été lancés sur les réseaux sociaux.

Les traditionnels rassemblements du 1er-Mai seront sous haute surveillance en 2019. À Paris, le cortège intersyndical partira de la gare Montparnasse pour rejoindre la place d'Italie. Un parcours fortement sécurisé. Sous injonction de la préfecture, tous les commerces, débits de boissons et restaurants devront être fermés tout au long du parcours le temps de la manifestation. L'arrêté oblige également les commerçants à retirer le mobilier pouvant être utilisé comme projectiles.

Les préfectures s'organisent

En plus des différentes organisations syndicales, plusieurs appels à manifester ont été lancés par les "gilets jaunes" et les black blocs. Ils appellent à transformer Paris en capitale de l'émeute. La préfecture du Rhône a interdit toute manifestation à Lyon dans la principale artère commerçante de la presqu'île. Dans le Calvados, les défilés seront très encadrés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.