Cet article date de plus de cinq ans.

Stagiaires, cours d'anglais, séries télé... Comment Pécresse veut relancer le tourisme à Paris et en Ile-de-France

Après une année morose, la région Ile-de-France annonce vouloir consacrer 23 millions d'euros au tourisme en 2017. Valérie Pécresse explique dans le "JDD" ses principales mesures pour revitaliser le secteur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, à la sortie d'un rendez-vous à Matignon, à Paris, le 21 septembre 2016. (MAXPPP)

Valérie Pécresse propose "un grand plan de redressement du secteur" du tourisme. La présidente de la région Ile-de-France veut ainsi contrer les conséquences négatives des attentats qui ont frappé la capitale en 2015 et des intempéries du début d'année.

Entre janvier et août 2016, "c'est un million de touristes et un milliard de recettes en moins", explique l'élue Les Républicains dans le JDD, dimanche 30 octobre. Voici les principales mesures qu'elle souhaite mettre en place pour remettre à flots le secteur.

Des stagiaires pour "informer les touristes étrangers"

Valérie Pécresse souhaite mettre en place des "volontaires du tourisme", des étudiants anglophones qui "seront déployés sur les principaux sites touristiques" et "chargés d'informer les touristes étrangers", "de les guider", "d'éviter qu'ils se perdent". Ces jeunes ambassadeurs arboreront une tenue avec un message clair : "Welcome to Paris Region. Bienvenue en Ile-de-France – May I help you ? Puis-je vous aider ?".

Au total, ils seront 200 à être recrutés pour les fêtes de fin d'année 2016, "rémunérés sur la base légale de l'indemnité de stage, soit environ 250 euros net pour 15 jours", précise la présidente de la région Ile-de-France. Elle en prévoit 1 000 pour l'été 2017.

Un billet d'accès unique aux transports et aux sites touristiques

Valérie Pécresse propose également un "CityPass", "titre unique d'accès aux transports et aux sites touristiques" pour "simplifier la vie des touristes". Accessible "sur un même support physique ou sur un smartphone", ce dernier serait opérationnel en septembre 2018, selon le calendrier proposé par la présidente de région.

Des formations en anglais

Do you speak English ? La maîtrise de la langue anglaise par les professionnels du tourisme est "un vrai problème", à en croire Valérie Pécresse. Le Conseil régional devrait donc financer, à partir de 2017, "des formations professionnelles et des sessions de e-learning dédiées à l'accueil et à l'apprentissage de l'anglais basique pour les conducteurs de bus, les chauffeurs de taxi, les personnels des musées, hôtels et restaurants..."

Des commissariats mobiles

En matière de sécurité, Valérie Pécresse va signer une convention avec le ministère de l'Intérieur, pour "déployer des commissariats mobiles sur les principaux sites touristiques à partir de janvier 2017", financés par la région "à hauteur de un million d'euros". En plus de leur "effet dissuasif", ils doivent permettre "aux touristes de déposer plainte immédiatement, ce qu'ils font rarement", argumente l'élue.

Des séries étrangères tournées à Paris

Valérie Pécresse veut "gagner la bataille de l'image". Et pour cela, elle compte bien sur le petit écran. "J'aimerais que nous financions des épisodes de séries étrangères, qui seraient diffusées en Corée, aux Etats-Unis ou au Japon par exemple et qui se dérouleraient en Ile-de-France", explique l'élue. Objectif : convaincre les téléspectateurs de se payer un billet d'avion pour venir vivre, comme leurs héros préférés, des aventures à Paris et dans sa région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.