Sous les pavés parisiens, le plus grand réseau de froid urbain

À Paris, une filiale de GDF Suez gère un réseau de froid sous-terrain.

FRANCE 3

Pendant que certains cherchent la fraicheur sur l'eau, d'autres la produisent 35 mètres sous terre dans le plus gros réseau de froid urbain. Dans le sous-sol parisien, 70km de tuyaux où circule une eau entre 2 et 4 degrés livrée aux hôtels, bureaux et musées. Les machines sont refroidies grâce à l'eau de la Seine : un moyen de consommer moins d'eau et moins d'électricité.

Une climatisation "verte"

Le musée du Quai Branly est l'un des clients du réseau. En sous-sol, une pièce de 30m² climatise tout le musée. Une fraicheur appréciée par les visiteurs : "Étant donné la canicule, je profite un petit peu des ambiances climatisées", confie un visiteur au micro de France 3.
Sur le toit du musée, aucune tour réfrigérante contrairement à un système classique. Avantage : une empreinte carbone diminuée et une parfaite intégration dans le paysage.
Dans le centre de Paris, près de 600 clients bénéficient de cette climatisation en toute discrétion.

Le JT
Les autres sujets du JT