Cet article date de plus de neuf ans.

Sondage : la cote de popularité de Nicolas Sarkozy reste basse mais progresse à droite

Deux Français sur trois ont une mauvaise opinion de Nicolas Sarkozy en tant que président de la République, mais il gagne neuf points en un mois auprès des sympathisants de droite, selon le baromètre BVA-Orange-L'Express-France Inter publié mardi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Nicolas Sarkozy lors d'un déplacement à Carcassonne, sur le thème de la modernisation du secteur public de la santé, le 25 octobre 2011. (AFP - Pascal Pavani)

Deux Français sur trois ont une mauvaise opinion de Nicolas Sarkozy en tant que président de la République, mais il gagne neuf points en un mois auprès des sympathisants de droite, selon le baromètre BVA-Orange-L'Express-France Inter publié mardi.

Le dernier sondage BVA pour Orange, L'Express et France Inter he fournit guère de motifs de satisfaction à Nicolas Sarkozy. 66% des personnes interrogées (+ 1 point par rapport à l'enquête de septembre) ont une mauvaise opinion du chef de l'Etat ("plutôt mauvaise" pour 34%, "très mauvaise" pour 32%). Ils sont en revanche 32% (stable) dans cette enquête à avoir de lui une bonne opinion ("plutôt bonne" pour 27%, "très bonne" pour 5%). 2% ne se prononcent pas.

Le Président en "campagne":reportage de Valérie Astruc le 25 octobre 2011

Voir la video

Clivage droite-gauche

Si 11% des sympathisants de gauche ont une bonne opinion du chef de l'Etat, 68% des sympathisants de droite sont dans ce cas (+ 9). Dans cet électorat, 52% des personnes interrogées ont une opinion "plutôt bonne" du président de la République et 16% une "très bonne" opinion.

Parmi les proches de l'UMP, la cote de M. Sarkozy atteint même 88%. Dans l'électorat du MoDem, seuls 27% ont une bonne opinion de lui.

Crise financière : les électeurs de droite lui font confiance contrairement aux Français

A 56% les Français ne font pas confiance au président de la République "pour défendre les intérêts de la France face à nos partenaires internationaux dans la crise financière actuelle" (30% "pas du tout", 26% "plutôt pas"). 43% lui font confiance (32% "oui, plutôt", 11% "oui, tout à fait"). 1% ne se prononce pas.

Sur ce point, 74% des sympathisants de droite ont confiance en M. Sarkozy mais seulement 23% des sympathisants de gauche.

Hollande ne ferait pas mieux pour un Français sur deux

Près d'un Français sur deux (48%) pense que si François Hollande était président de la République sa politique face à la crise, ne serait "ni meilleure, ni moins bonne" que celle du président de la République. Pour 28%, sa politique serait "plutôt meilleure" et pour 22%, "plutôt moins bonne". 2% sont sans avis.

Pour 49% des sympathisants de gauche, M. Hollande ferait une politique "plutôt meilleure" que celle de M. Sarkozy, pour 44% il ne ferait ni mieux ni moins bien. Et 6% d'entre eux pensent que M. Hollande ferait moins bien que le président actuel.

* L'étude a été réalisée par téléphone et par internet les 21 et 22 octobre, suivant la méthode des quotas, auprès d'un échantillon de 2.630 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Parmi eux, 904 sympathisants de droite et du MoDem, dont 466 sympathisants de l'UMP.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.