Encadrement des promotions : certaines enseignes dans l'illégalité ?

Sur le plateau de France 2, le journaliste Simon Ricottier explique que certaines marques ont une lecture différente de la loi encadrant les promotions. Des réductions pas toujours légales... 

FRANCE 2

Pour le moment, toutes les enseignes ne respectent pas la nouvelle loi en matière d'encadrement des promotions. "De nombreuses enseignes affichent encore sur leurs prospectus des remises importantes", explique le journaliste Simon Ricottier, sur le plateau de France 2, qui cite plusieurs promotions allant jusqu'à -50% de rabais, ce qui est interdit, puisque la loi l'a plafonné à 34%. "Les enseignes expliquent que ces prospectus ont été imprimés avant la publication de la loi au journal officiel, le 13 décembre dernier. Un argument entendu par le gouvernement, qui a demandé à la répression des fraudes de faire preuve de tolérance", précise-t-il. 

Valoriser le travail des producteurs

"L'objectif de cette loi est de mieux rémunérer les agriculteurs, et donc que le prix de vente en magasin soit toujours supérieur au prix d'achat. Cela permet de valoriser le travail des producteurs", indique Simon Ricottier. Même les promotions dépassant le seuil accordé sur un système de carte de fidélité sont illégales. Un aspect "assez flou", puisque certaines marques, qui ont une lecture différente du texte, ont tout de même décidé d'appliquer ce type de réductions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pouvoir d\'achat devrait augmenter d\'1,4% en 2018.
Le pouvoir d'achat devrait augmenter d'1,4% en 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)