SNCF : la grève a coûté au moins 250 millions d'euros, annonce le PDG Guillaume Pepy

Les journées de grève des cheminots organisées depuis le 23 mars dernier ont coûté au moins 250 millions d'euros à la SNCF, selon Guillaume Pepy, le PDG de l'entreprise.

(Guillaume Pepy, le patron de la SNCF © MaxPPP)

Le coût de la grève SNCF se monte à au moins 250 millions d'euros pour les 23 jours de mobilisation, a annoncé mercredi le président de l'entreprise Guillaume Pepy, lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF). Sur ces 250 millions d'euros, Guillaume Pépy estime à 190 millions la perte directe de chiffre d'affaires.

Cette estimation des pertes concerne la période de mars à juin et comprend les journées de grève de 24 heures qui avaient eu lieu pendant les mois de mars, avril, mai et la grève reconductible.

Cependant, le coût total engendré par la grève devrait être encore supérieur à ces 250 millions d'euros puisque ce premier bilan n'intègre pas les demandes de remboursement des clients.

A LIRE AUSSI ►►► Le STIF dénonce l'irresponsabilité des syndicats qui continuent le mouvement"