Cet article date de plus de six ans.

Sanctionné pour être resté fermé le 14 juillet, un restaurateur récidive

Dix-sept commerçants du centre commercial Grand Var, près de Toulon, ont été sanctionnés par des amendes de plus de 100 000 euros pour avoir refusé d'ouvrir le 14 Juillet dernier. L'un d'eux a décidé de récidiver en restant portes closes ce lundi férié.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Centre commercial Grand Var © Maxppp)

La brasserie le Phénix n'a pas levé son rideau ce lundi 15 août. Comme seize autres commerçants du centre commercial Grand Var, près de Toulon, son patron vient pourtant d'être sanctionné pour être resté fermé le 14 juillet dernier, alors que le Groupement d'intérêt économique (GIE) qui gère le centre commercial avait décidé en assemblée générale que les commerçants travailleraient pendant ces deux jours fériés. Malgré une première amende de 186 000 euros, le restaurateur a donc décidé de récidiver ce lundi et affirme avoir reçu des coups de fil de soutien de toute la France tandis que sa pétition en ligne a déjà recueillie plus de 3.300 signatures.

Le reportage de Marion L'Hour pour France Info
écouter

La CFTC dénonce, elle aussi, la politique des grands centres commerciaux gérés "par des financiers". Selon son vice-président Jacques Thouvenel, les commerçants indépendants n'ont pas le choix et les règlements dans les centres commerciaux les "obligent à travailler en soirée, le dimanche et les jours fériés" , a-t-il expliqué sur France info ce lundi. Et d'évoquer la fable du "pot de terre contre le pot de fer" de Jean de La Fontaine. 

La direction du centre commercial Grand Var a indiqué mercredi, dans un communiqué, que les amendes reçues correspondaient "à la simple application du règlement validé par les commerçants" eux-mêmes. "L'ouverture le 14 juillet 2016 a fait l'objet d'un vote à l'unanimité par les commerçants présents en assemblée", rappelle aussi la direction, ajoutant toutefois que "le conseil d'administration du GIE des commerçants se rassemblera rapidement afin de définir un montant plus adapté".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.