Cet article date de plus de cinq ans.

Salon de l’agriculture : Valls en appelle à "une chaîne de solidarité"

Le Premier ministre Manuel Valls est arrivé au Salon de l'agriculture à Paris, ce lundi matin, peu avant 7h. La visite se déroule dans le calme malgré une ambiance tendue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le Premier ministre, Manuel Valls, en visite ce lundi au Salon de l'agriculture à Paris © MaxPPP)

Deux jours après l'inauguration très mouvementée du Salon de l'agriculture à Paris pour François Hollande, la visite ce lundi entamée par le Premier ministre se déroule plus calmement, mais la tension reste perceptible parmi les exposants. 

Certains agriculteurs n'hésitent pas à interpeller Manuel Valls ou à commenter sèchement sa visite. Un éleveur lorrain, agacé martèle : "Ils ne font rien pour nous" . Une de ses voisines ajoute : "Nous voulons des prix, pas des aides".  Le Premier ministre se veut à l'écoute en évoquant "un dialogue" certes "rugueux" , qui a le mérite de "poser tous les problèmes sur la table" .

La visite du Premier ministre au Salon de l'agriculture : le reportage de Julie Marie-Leconte
écouter

Manuel Valls a dit entendre "l'inquiétude, la souffrance, parfois le désespoir" des agriculteurs. "Nous y répondons" a-t-il déclaré en rappelant les mesures annoncées ces dernières semaines, comme "la baisse des cotisations".  

"Nous agissons à la fois au niveau européen pour que la Commission européenne entende la détresse d'une partie du monde agricole français et nous agissons aussi pour que les filières se restructurent et travaillent ensemble"

Le Premier ministre a dit aussi souhaiter "une vraie solidarité entre les éleveurs, les producteurs, les industriels, la grande distribution" . "C'est cette responsabilité, cette chaîne de solidarité, que chacun doit assumer" a ajouté Manuel Valls.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.