Saint-Valentin : la fête des amoureux et des commerçants

Il n'y a pas que les couples transis qui attendent impatiemment la fête de l'amour. La Saint-Valentin est devenue une date phare du calendrier pour de nombreux commerçants, à l'instar de Noël, Pâques ou Halloween. Certains magasins réalisent jusqu'à 30% de leur chiffre d'affaire annuel et se retrouvent en rupture de stock.

(Pendant la Saint-Valentin, les fleuristes réalisent en une journée 8% de leur chiffre d'affaires annuel. © MaxPPP)

Une fête commerciale la Saint-Valentin? Fleuristes, bijoutiers ou vendeurs en lingerie peuvent opiner du chef. Comme chaque année, des milliers de cadeaux seront échangés en ce 14 février. Des incontournables bouquets de fleurs aux chocolats de dernière minute, mieux vaut-il s'y prendre tôt pour éviter les ruptures de stocks.

La rose, reine de la soirée

Indémodable et symbole de l'amour dans le monde entier, la rose rouge sera ce soir l'invitée d'honneur aux tables des Valentins. Entre 12 et 15 millions de roses vont être offertes ce samedi en France. De quoi faire grimper les prix. Il faudra compter environ 3 euros pour une rose ordinaire et 45 euros pour un bouquet classique.

"Ce n'est pas un effet commercial de la part du fleuriste , explique Alexandre Arnaud, l'un des dirigeants de Florajet, le 1er réseau de fleuristes. C'est un effet rationnel qui est lié au fait que cette fête est mondiale et que tous les acheteurs du monde entier se battent pour acquérir les mêmes stocks."

Les roses vendues pour la Saint-Valentin sont importées d'Afrique (Ethiopie, Kenya) et d'Amérique du Sud (Equateur), mais elles transitent toutes par le marché aux fleurs aux Pays-Bas, où sont fixés les prix mondiaux selon la demande.

"Ce n'est pas un effet commercial de la part du fleuriste" Alexandre Arnaud, dirigeant de Florajet
--'--
--'--

Le cadeau vedette : l'objet coquin

D'après un sondage BVA réalisé en janvier dernier, seuls 14% des Français possèdent un sex-toy contre 49% des Suédois et 43% des Américains. La tendance pourrait évoluer rapidement, car les objets de plaisir et les accessoires coquins (menottes, cravaches) s'arrachent. Des sex-shops se retrouvent même en rupture de stock.

Des sexshops débordés au Mans, un reportage de David Malle
--'--
--'--

Certains artisans redoublent d'imagination pour tenter les clients. A l'image de Thierry Germain, un charpentier de Basse-sur-le-Rupt dans les Vosges, qui fabriquent des sex-toys... en bois. Les commandes pour la fête des amoureux représentent 30% de son chiffre d'affaires annuel.

"Ca ne ressemble pas forcément à un sextoy classique, ça peut être un objet d'art, de plaisir" Thierry Germain, charpentier
--'--
--'--

La sortie mercredi 11 février en salles du film érotico-romantique "50 nuances de Grey" n'est surement pas étrangère à cet engouement. Le long-métrage, interdit au moins de 12 ans, adapté du best-seller du même nom vendu à plus de 100 millions d'exemplaires a remis sur le devant de la scène le porno chic et le sado-masochisme.