VIDEO. Faudra-t-il travailler jusqu'à 64 ans pour toucher la retraite complémentaire ?

Les Sages envisagent un départ à la retraite à 64 ans ou une augmentation des cotisations pour sauver les retraites complémentaires du privé.

FRANCE 2

Selon un rapport de la Cour des comptes, qui sera publié le 18 décembre, les régimes de retraite complémentaires du privé pourraient se retrouver en cessation de paiement d'ici quelques années.

Un départ à la retraite à 64 ans ?

Aujourd'hui, l'âge légal de départ à la retraite est de 62 ans. Les Sages préconisent alors un allongement de deux ans de la durée du travail. "Malheureusement, on n'a pas trop le choix. Il n'y a pas de solutions. On vit de plus en plus longtemps donc on va forcément travailler de plus en plus longtemps", constate un salarié, face à la caméra de France 2. "Je pense que deux ans de travail en plus, jusque 64 ans, c'est faisable", admet un autre.
Autre piste de la Cour des comptes : augmenter les cotisations. Une mauvaise idée pour certains salariés : "Même en étant cadre on a un salaire limité. Je ne préférerai pas qu'on augmente les cotisations, loin de là", s'inquiète une jeune femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
16 octobre 2012 à Paris, au siège social des organismes de retraite complémentaire Agirc et Arrco.
16 octobre 2012 à Paris, au siège social des organismes de retraite complémentaire Agirc et Arrco. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)