Seniors : à la retraite et au travail

Plus de 400 000 retraités exercent également une activité professionnelle en France. Pour beaucoup, il s’agit d’une nécessité, pour arrondir les fins de mois.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Au cœur de la Bretagne, quand il s’agit de bricoler dans une maison, on peut compter sur Jean Dubar, un retraité qui travaille. Cet ancien conducteur de travaux cumule sa pension avec une activité d’autoentrepreneur. Sur ce chantier, il refait tout le carrelage au sol. Un travail physique qui ne lui fait pas peur. "Physiquement, je n’ai pas trop de problèmes, j’ai 68 ans, je ne ressens pas encore trop le poids des ans", explique Jean Dubar. Un chantier dure en moyenne une à trois semaines, et il se ménage toujours une période de repos de 15 jours après.

500 euros pour vivre

"Je travaille à mon rythme, mais ça se traduit par des tarifs plus intéressants. Je demande 10 euros de l’heure, ça me parait correct", témoigne-t-il. Avec les chantiers, il gagne en moyenne 400 euros par mois. Un complément de revenus indispensable. Lorsqu’il a pris sa retraite, il a dû souscrire un emprunt, qu’il doit rembourser 1 500 euros par mois. Sa pension est de 2 000 euros par mois, il ne lui reste donc que 500 euros pour vivre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour sauver le système des retraites complémentaires dans le privé, les organisations patronales proposent notamment un gel des pensions en 2016, 2017 et 2018.
Pour sauver le système des retraites complémentaires dans le privé, les organisations patronales proposent notamment un gel des pensions en 2016, 2017 et 2018. (MOMO PRODUCTIONS / STONE SUB / GETTY IMAGES)