Cet article date de plus de cinq ans.

Retraites complémentaires : un accord "historique"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Retraites
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un accord très critiqué a été conclu vendredi 16 octobre sur les retraites complémentaires. Des mesures inédites ont été annoncées.

Le Medef a qualifié le moment d'"historique". Un accord enfin conclu avec trois syndicats de salariés (CFE-CGC, CFDT et CFTC) pour sauver les retraites complémentaires jusqu'en 2030. Car les caisses du privé sont dans le rouge. Avec près de trois milliards d'euros de déficit cumulé, elles devraient avoir épuisé leurs réserves d’ici quelques années. L'idée est d'inciter les salariés à toucher leur retraite le plus tard possible avec un système de bonus-malus.

Des économies attendues

Même avec toutes les annuités nécessaires, partir à l'âge légal serait pénalisé : -10% pendant trois ans. Il faudrait patienter jusqu'à 63 ans pour bénéficier d'un taux plein et jusqu'à 64 ans pour toucher un bonus de 10%. L'objectif : 6 milliards d'euros d'économies. Le patronat participerait à l'effort à hauteur de 10% soit 600 millions d'euros en augmentant sa part de cotisations. Les deux syndicats non signataires, CGT et FO, dénoncent un plan qui ne tiendrait pas compte de la pénibilité du travail, qui découragerait l'embauche et qui ferait baisser le pouvoir d'achat de nombreux retraités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Retraite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.