VIDEO. Réforme des retraites : "il y a de la place pour la négociation", assure Bruno Le Maire

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, était l'invitée de France 2.

Face à la grève contre la réforme des retraites, le gouvernement assure qu'il est prêt à négocier. C'est ce qu'a laissé entendre, jeudi 12 décembre, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur le plateau des 4 vérités de France 2. "Il y a de la place pour la négociation, que ce soit sur la pénibilité, que ce soit sur les modalités pour parvenir à l'équilibre", a-t-il affirmé, alors que l'âge pivot à 64 ans proposé par le gouvernement a hérissé les syndicats.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic… Suivez en direct la grève du 12 décembre et les dernières informations ici.

"Les modalités pour arriver à l'équilibre financier, c'est négociable (...) Arrêtons avec la logique du conflit", a martelé Bruno Le Maire, avant d'inviter les syndicats à se mettre autour de la table. "Nous proposons l'âge pivot à 64 ans, avec un système de bonus et de malus (...). Est-ce qu'il y a de meilleures solutions ? Peut-être, venons en discuter. Il peut y avoir de meilleures solutions, c'est (aux syndicats) de les apporter. C'est à eux de nous apporter la preuve qu'il existe de meilleures solutions", a estimé le ministre de l'Economie.

En dévoilant son projet de réforme des retraites mercredi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le gouvernement souhaitait reculer l'âge de départ à la retraite, avec un âge pivot fixé à 64 ans à partir de 2027, afin d'équilibrer financièrement le système. Une "ligne rouge" pour les syndicats, y compris la CFDT, qui rejettent en bloc cette idée.

FRANCE 2

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Analyse. Trois questions autour de la retraite minimale à 1 000 euros

• Décryptage. ce qu'il faut savoir sur l'âge pivot fixé à 64 ans par le gouvernement et dénoncé par les syndicats

• Explication. Voici ce que vous réserve le projet du gouvernement en fonction de votre date de naissance

• Video. "Pas de trêve pour Noël", prévient la CGT cheminots

Le ministre de l\'Economie, Bruno Le Maire, le 12 décembre 2019 sur France 2.
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, le 12 décembre 2019 sur France 2. (FRANCE 2)