Réforme des retraites : reprise des négociations entre syndicats et Édouard Philippe

Mardi 7 janvier, les syndicats sont de retour à la table des négociations avec le gouvernement. L'âge pivot à 64 ans est au cœur des débats.

FRANCE 3

Après plus d'un mois de conflit, les syndicats se sont retrouvés à Matignon (Paris). Mardi 7 janvier au matin, les négociations ont repris avec le gouvernement. "On attend qu'il y ait des signes d'ouverture confirmés de la part du Premier ministre, c'est-à-dire qu'il débarrasse du plancher la mesure d'équilibre financière punitive pour les salariés", indique Laurent Lescure, secrétaire général de l'Unsa. De son côté, Laurent Berger prévient qu'il ne veut pas d'un âge pivot, même temporaire.

Nouvelle mobilisation jeudi

Mais Édouard Philippe sait qu'il n'y a pas de sortie de crise sans le patron de la CFDT. Il a ainsi remis sur la table la pénibilité et l'emploi des seniors, et confirme qu'il y aura bien une conférence sur le financement de la réforme. Sur RTL mardi matin, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, demandait une nouvelle fois le retrait pur et simple de la réforme. Une nouvelle journée de mobilisation se profile jeudi 9 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Berger, le patron de la CFDT, quitte Matignon (Paris), le 19 décembre 2019.
Laurent Berger, le patron de la CFDT, quitte Matignon (Paris), le 19 décembre 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)