Réforme des retraites : les syndicats restent mobilisés

Mercredi 29 janvier, des rassemblements ont eu lieu partout en France avant la 8e journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites. En direct de la Place d'Italie, point de départ du cortège parisien, Paul-Luc Monnier, fait le point sur la participation.

FRANCE 3

Mercredi 29 janvier, à l'occasion de la 8e journée de manifestation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, l'objectif des organisateurs est de montrer que la mobilisation reste importante. "Il y a un absent cependant, la CFE-CGC, le syndicat des cadres qui reste contre la réforme des retraites, mais qui fait une pause dans les manifestations. Signe peut-être d'un début d'essoufflement du mouvement. En tout cas, les fonctionnaires, les enseignants et les cheminots restent mobilisés à l'appel de la CGT, de Force ouvrière et de Solidaires", explique Paul-Luc Monnier, en direct de la Place d'Italie à Paris.

Une manifestation à la veille de la conférence de financement

"L'objectif est de maintenir la pression sur l'exécutif, alors que jeudi 30 janvier, la conférence de financement, sur l'équilibre financier du futur système de retraite à points. La CGT et FO l'ont annoncé, ils y participeront. Les avocats, les professions libérales appellent d'ores et déjà à une nouvelle journée de manifestation lundi, à Paris", poursuit le journaliste. De son côté, l'intersyndicale décidera de la suite du mouvement lors d'une réunion qui se tiendra à partir de 18 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 24 janvier 2020.
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 24 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)