Réforme des retraites : les précédentes tentatives

Cheminots, enseignants, policiers, étudiants, avocats s'apprêtent à se mobiliser massivement contre un nouveau projet de réforme des retraites jeudi 5 décembre. Depuis 25 ans, droite et gauche ont échoué à modifier ce système.

FRANCEINFO

Plusieurs ministres ont fait les frais d'une tentative de réforme des retraites. Fin 1995, Alain Juppé, le Premier ministre de Jacques Chirac, était très ambitieux. Il était déjà question d'aligner les retraites des fonctionnaires sur celles du privé. Mais la réforme s'avère impopulaire. Près de deux millions de personnes dans les rues. Le pays est paralysé pendant un mois et l'exécutif sera contraint de reculer.

En 2007 cette fois, Nicolas Sarkozy, élu avec dans son programme la réforme des régimes spéciaux, enclenche la machine. Mais les syndicats dénoncent une absence de concertation au préalable et déclenchent un vaste mouvement de grève.

Sarkozy a tenu bon

Finalement, la réforme s'avère être une réussite. En échange de contreparties, les syndicats acceptent le principe des 40 ans de cotisations pour les agents de la RATP, de la SNCF et d'EDF-GDF, rapprochant les régimes spéciaux des régimes généraux.

En 2010, le gouvernement Fillon veut pousser l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans et la durée de cotisation à 41 ans. Résultat : neuf mois de contestation. Le gouvernement ne cédera pas et le mouvement de colère s'essoufflera.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cheminot brandit un fumigène, lors d\'une manifestation contre le plan Juppé, le 5 décembre 1995, à Paris.
Un cheminot brandit un fumigène, lors d'une manifestation contre le plan Juppé, le 5 décembre 1995, à Paris. (PASCAL GUYOT / AFP)