Réforme des retraites : les fonctionnaires sont-ils perdants ?

Le rapport Delevoye, rendu le 18 juillet, préconise un système universel de retraites. La pension des fonctionnaires sera calculée sur l'intégralité de leur carrière et plus sur les six derniers mois.

France 2

Dans une petite mairie du Rhône, les agents s'interrogent : la réforme va-t-elle pénaliser les fonctionnaires ? La retraite des agents publics est pour l'instant calculée sur les six derniers mois travaillés. Demain, si la réforme est votée, l'ensemble de la carrière serait pris en compte. Le responsable des services techniques de Mornant (Rhône) a démarré sa carrière comme agent d'entretien, un poste bien moins payé. "J’ai peur que ça me désavantage", confesse Laurent Moulin.

Les primes prises en compte

Pour ne pas désavantager les fonctionnaires, les primes touchées par les agents pourraient être mieux prises en compte. Aujourd'hui, seule une partie est prise en compte pour la retraite. Dans le nouveau système, toutes les primes seraient comptabilisées. Mais le mécanisme pourrait pénaliser les enseignants, car ils reçoivent moins de primes que les autres agents. "Il y aurait un décrochage que nous estimons de l'ordre de 10 à 30% selon les situations des enseignants", affirme Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les enseignants affichent leur méfiance vis-à-vis du rapport Delevoye sur les retraites, remis le 18 juillet 2019. 
Les enseignants affichent leur méfiance vis-à-vis du rapport Delevoye sur les retraites, remis le 18 juillet 2019.  (GODONG / BSIP / AFP)