Réforme des retraites : le gouvernement évoque des annonces "d'ici la fin de la deuxième semaine de décembre"

Olivier Véran a déclaré qu'"une communication" serait faite, après les concertations entre le gouvernement et les partenaires sociaux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, à la sortie du Conseil des ministres, le 29 novembre 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

"La concertation continue." Le porte-parole du gouvernement a assuré mardi 29 novembre que les discussions entre le gouvernement et les partenaires sociaux sur la réforme des retraites étaient toujours en cours et que des annonces seraient faites "d'ici la fin de la deuxième semaine de décembre". A la sortie du Conseil des ministres, Olivier Véran a démenti des informations ayant circulé mardi matin et selon lesquelles un recul de l'âge de départ à 65 ans était la piste privilégiée par le gouvernement.

"Il n'y a pas de nouveautés dans ce qui est sorti ce matin", a-t-il affirmé. "Il n'y a pas d'annonce à faire, il y aura des annonces bientôt puisque d'ici la fin de la deuxième semaine de décembre il y aura une communication qui sera faite, qui préfigurera le futur projet de loi de réforme des retraites", a-t-il développé.

Lancement des concertations sur l'équilibre du système

Le cabinet du ministre du Travail, Olivier Dussopt, en charge des concertations, a quant à lui rappelé que le troisième cycle de celles-ci devait s'ouvrir "jeudi" sur la cruciale question de l'équilibre du système, donc de son financement, de l'âge de départ et de l'allongement de la durée de cotisation. "Toute information sur un arbitrage sur l'âge relève de la rumeur. La concertation se poursuit", a précisé le cabinet.

Pendant sa campagne, Emmanuel Macron avait d'abord promis de reculer l'âge de départ à 65 ans. Il avait ensuite évoqué un recul à 64 ans accompagné d'un allongement de la durée de cotisation. L'âge de 65 ans est la "feuille de route", a rappelé mardi Olivier Véran. "Ce qui ne veut pas dire que la concertation ne sera pas utile, nécessaire et qu'elle ne peut pas faire changer les choses", a-t-il tranché.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.