Réforme des retraites : le conflit va-t-il se poursuivre ?

Après le retrait de l'âge pivot annoncé samedi 11 janvier, quel avenir pour la réforme des retraites ? Les 24 dernières heures ont été importantes, mais sonnent-elles pour autant la fin de la crise et des grèves ?

France 2

Métros toujours fermés, circulation des trains encore perturbée... Vingt-quatre heures après l'annonce du retrait de l'âge pivot, il n'y a aucune amélioration notable pour les usagers des transports dimanche 12 janvier. La main tendue du gouvernement peut-elle suffire à mettre fin au conflit ? À Fréjus (Var), un contrôleur SNCF militant CGT rejette l'ensemble de la réforme : "cet âge pivot qui nous est présenté à 64 ans, c'est un petit peu l'épouvantail qu'on va montrer à tout le monde pour occulter en fait l'essentiel qui se trouve derrière", affirme Frédéric Valéro.

La CGT résiste

La CGT maintient la pression. L'intersyndicale a d'ores et déjà appelé à des actions mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 janvier. La CGT veut maintenir le blocage des expéditions de carburant des raffineries jusqu'à jeudi. Le gouvernement appelle à l'apaisement. "Maintenant on a un compromis qui est sur la table. Il n'y a plus aucune raison que ce mouvement de grève se poursuive", déclare ainsi la ministre des Transports Élisabeth Borne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des usagers tentent d\'entrer dans le métro, à la gare Saint-Lazare à Paris, en pleine grève des transports, le 7 janvier 2020.
Des usagers tentent d'entrer dans le métro, à la gare Saint-Lazare à Paris, en pleine grève des transports, le 7 janvier 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)