Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : la permanence d'Eric Ciotti vandalisée à Nice

"Jamais je ne céderai aux nouveaux disciples de la Terreur", a réagi le président LR sur Twitter, dimanche.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
La permanence d'Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, vandalisée à Nice le 19 mars 2023. (FRANCE 3 PROVENCE ALPES COTE D'AZUR)

"La motion ou le pavé." Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 mars, la permanence d'Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes et président du parti, a été vandalisée par des opposants à la réforme des retraites à Nice. "Cette nuit, ma permanence a été caillassée", a réagi l'élu sur Twitter, ajoutant que "les nervis qui ont fait ça veulent par la violence faire pression sur mon vote lundi", jour où l'Assemblée nationale doit se prononcer sur les motions de censure déposées contre le gouvernement, après son recours au 49.3. "Jamais je ne céderai aux nouveaux disciples de la Terreur", a-t-il ajouté.

> > Suivez toute l'actualité sur la réforme des retraites dans notre direct

Ces dégradations ne sont pas "les méthodes de notre organisation syndicale", précise Céline Petit, secrétaire générale adjointe de la CGT des Alpes-Maritimes, auprès de France 3 Paca

De son côté, le maire de Nice, Christian Estrosi, a manifesté son soutien à Eric Ciotti. "Je veux dénoncer la dégradation de la permanence d'Eric Ciotti, a twitté l'élu niçois. Un acte inacceptable. Il n’y a pas de place pour la violence ou les menaces dans la vie publique."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.