Réforme des retraites : l'exécutif déterminé à repousser l'âge de départ à 65 ans

Publié
Réforme des retraites : l'exécutif déterminé à repousser l'âge de départ à 65 ans
Article rédigé par
G. de Florival, C. Rougerie, C. Tixier, J. Weyl, M. Niewenglowski, S. Fel, H. Horoks - franceinfo
France Télévisions
Emmanuel Macron et le gouvernement souhaitent repousser l'âge de départ à la retraite à 65 ans. Une perspective qui pourrait susciter le mécontentement des syndicats et des salariés.

Le président de la République ne souhaite pas reculer quant à l’âge de départ à la retraite. Les Français travailleront plus longtemps, puisqu'il pourrait être établi à 65 ans. Toutefois, il est possible que la majorité limite ce recul à 64 ans. Dans une chaudronnerie, les ouvriers sont peu enthousiastes. "Je préférerais que les gens qui ont leurs trimestres, ils puissent prendre leur retraite", explique un ouvrier.

Un départ à la retraite en fonction des trimestres ?

Le gouvernement pourrait prendre en compte le nombre de trimestres pour définir l’âge de départ à la retraite. Cette cotisation augmente d’un trimestre tous les trois ans. L'exécutif souhaite accélérer, mais devra probablement faire face à l'opposition des syndicats en matière de cotisation. "Si vous n’avez pas le nombre de trimestres nécessaire, vous allez travailler donc jusqu’à 65, 66 ans", dénonce Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.