Réforme des retraites : l'examen du projet de loi débute à l'Assemblée nationale

Les débats parlementaires sur la réforme des retraites s'annoncent tendus à partir du lundi 3 février, alors que 22 000 amendements ont été déposés.

Le nombre d'amendements déposés sur le projet de réforme des retraites est un record au regard du nombre d'articles que compte le texte, à savoir 70. Dans le lot, 19 000 émanent des députés de La France insoumise, qui assume une stratégie d'obstruction pour manifester son opposition au texte. Comme d'autres députés, ils fustigent le manque de temps consacré à l'examen du texte. La commission spéciale ne dispose effectivement que de 15 jours pour produire sa copie.

Calendrier maintenu

Le texte sera ensuite étudié en commission dans l'hémicycle devant l'ensemble des députés. Une motion de censure est envisageable d'ici l'été. Elle pourrait être portée par les trois formations de gauche de l'Assemblée nationale, à savoir La France insoumise, le Parti socialiste, ainsi que le Parti communiste.
À ce propos, le gouvernement est serein pour l'instant. Il n'envisage pas non plus de recourir à l’article 49.3 de la Constitution. Cet article permet de faire passer sans vote le projet de loi. Le gouvernement espère tenir son calendrier et faire voter le texte avant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Conseil d\'Etat a rendu un avis critique du projet de loi de réforme des retraites, vendredi 24 janvier 2020. 
Le Conseil d'Etat a rendu un avis critique du projet de loi de réforme des retraites, vendredi 24 janvier 2020.  (BERTRAND GUAY / AFP)