Pensions de réversion : mariés sinon rien ?

Les couples pacsés ne bénéficieront toujours pas de la réversion des pensions, réservée aux couples mariés. 

FRANCE 2

Toujours pas de pensions de réversion pour les couples pacsés : c'est ce qu'affirme le document de travail du haut-commissariat à la réforme des retraites. Comme aujourd'hui, les veufs et veuves devront être mariés pour en bénéficier. "Aujourd'hui, nous si on se pacse, on se pacse pour s'engager dans la vie. Pas juste pour remplir une feuille d'impôts. Je ne trouve pas normal que l'on puisse enlever ce volet-là à un Pacs plutôt qu'à un mariage", avoue une Strasbourgeoise.

Plus de Pacs, moins de mariages

Actuellement, ce sont 4,4 millions de personnes qui bénéficient d'une pension de réversion pour un coût de 34 milliards d'euros. Exclure le Pacs de cette réversion permettrait selon le haut-commissaire d'éviter un dérapage budgétaire. Les syndicats, eux, appellent à suivre les évolutions de notre société. En 2016, 233 000 mariages ont été célébrés pour 192 000 Pacs. "Force est de constater en France qu'il y a de moins en moins de mariage et plus en plus de gens qui se pacsent", rappelle Pascale Coton, secrétaire générale adjointe CFTC.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DAMIEN MEYER / AFP)