Paris : l'Opéra Garnier offre un nouveau spectacle contre la réforme des retraites

200 personnes de tous les corps de métiers de l'opéra national de Paris et de la Comédie-Française se sont réunies pour un concert contre la réforme des retraites samedi 18 janvier.

franceinfo

La marche troyenne de Berlioz interprétée sur le parvis de l'Opéra Garnier à Paris samedi 18 janvier. En milieu d'après-midi, 200 personnes, artistes et machinistes, ont organisé ce concert pour marquer une nouvelle fois leur opposition au projet de réforme des retraites. "On est très vite cassé. Moi à 35 ans, ça fait quatre saisons que je n'arrive pas à terminer. Et j'ai que 35 ans donc 60 ans c'est déjà un bel âge pour partir. C'est déjà compliqué de mener une carrière jusqu'à son terme donc de rajouter encore quatre ans, ça me paraît inconcevable", témoigne Émilie Belaud, violoniste.

Grève historique pour l'opéra Garnier

En un mois et demi, plus de 60 spectacles ont dû être annulés. Déjà plus de 14 millions d'euros de perte ont été enregistrés. Une foule très dense est venue soutenir le combat des salariés de l'opéra national de Paris. Cette grève historique menace de se prolonger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des musiciens de l\'Opéra de Paris, en grève contre la réforme des retraites, donnent un concert devant le palais Garnier, le 18 janvier 2020.
Des musiciens de l'Opéra de Paris, en grève contre la réforme des retraites, donnent un concert devant le palais Garnier, le 18 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)