Martinique : les élèves du secondaire toujours privés d'écoles à cause de la grève contre les réformes

En Martinique, cela fait plus de deux mois que les élèves du secondaire sont privés de cours. Rien à voir avec l'épidémie de Covid-19 : sur l'île, les professeurs sont très mobilisés contre les réformes du bac et des retraites. Le mouvement social peine à trouver une issue.

France 3

À main levée, les enseignants du lycée Joseph Gaillard de Fort-de-France ont voté, au retour de leurs vacances, la poursuite de la grève. Une mobilisation pour maintenir la pression contre la suppression de postes, la réforme du bac, mais surtout celle des retraites. Depuis deux mois, la quasi-totalité des écoles, collèges et lycées de Martinique sont fermés.

Les élèves "pénalisés"

"Là, je mets tout en oeuvre pour qu'au plus tard mercredi (11 mars), les élèves puissent reprendre les cours", explique Raymon Alger, proviseur du lycée de Bellevue de Fort-de-France. "Ensuite, avec les enseignants, nous verrons comment nous nous organiserons pour le reste de l'année scolaire", ajoute-t-il. En attendant , parents et élèves s'inquiètent pour la suite de leur scolarité. Un père d'élève déclare "comprendre les difficultés de la situation", mais regrette que les élèves en soient "pénalisés".

Le JT
Les autres sujets du JT
En Martinique, cela fait plus de deux mois que les élèves du secondaire sont privés de cours. Rien à voir avec l\'épidémie de Covid-19 : sur l\'île, les professeurs sont très mobilisés contre les réformes du bac et des retraites. Le mouvement social peine à trouver une issue.
En Martinique, cela fait plus de deux mois que les élèves du secondaire sont privés de cours. Rien à voir avec l'épidémie de Covid-19 : sur l'île, les professeurs sont très mobilisés contre les réformes du bac et des retraites. Le mouvement social peine à trouver une issue. (France 3)