DIRECT. La mobilisation contre la réforme des retraites a mobilisé "150 000 manifestants dans toute la France", selon la CGT

Paris, Marseille, Lyon, Nantes... Près de 150 mobilisations étaient prévues un peu partout en France mardi, à l'appel de la CGT.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, en tête de cortège (au centre) lors de la manifestation contre la réforme des retraites à Paris, mardi 24 septembre 2019.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, en tête de cortège (au centre) lors de la manifestation contre la réforme des retraites à Paris, mardi 24 septembre 2019. (MUSTAFA YALCIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après les avocats, les médecins, les pilotes, les infirmières, la RATP ou encore Force ouvrière, c'était au tour de la CGT de défiler contre la future réforme des retraites. La mobilisation a rassemblé "150 000 manifestants dans toute la France", avec "166 lieux de manifestations", s'est félicité sur BFMTV le secrétaire général du syndicat, Philippe Martinez.

 Quelque 12 300 manifestants ont défilé à Paris, selon un comptage réalisé par Occurrence pour un collectif de médias, dont l'AFP.

 Les raisons de leur colère ? Les syndicats de cheminots dénoncent la fin de leur régime spécial de retraites, qui sera fusionné dans le nouveau système universel à points à partir de 2025. Mais ils s'inquiètent aussi de la fin du statut pour les nouveaux embauchés en 2020, avec la fin du monopole de la SNCF publique sur le rail.

 Une grève à la SNCF. Conséquence d'un appel à la grève de la CGT-Cheminots et de SUD-Rail, le trafic était perturbé à la SNCF, qui prévoyait la circulation de presque tous les TGV mais deux trains Intercités sur cinq, trois TER sur cinq et un Transilien sur deux en moyenne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

20h16 : Plusieurs syndicats avaient appelé à défiler à Paris, contre la réforme des retraites. Quatre manifestants ont expliqué à franceinfo leurs motivations, plus complexes que cette seule question.




(MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY/ AFP)

20h24 : Bonjour @anonyme, j'attends justement les chiffres de la mobilisation contre la réforme des retraites. Nous n'avons pour le moment que ceux de la CGT, qui annonce 150 000 manifestants dans toute la France. A Paris, le cabinet indépendant Occurrence a compté 12 300 manifestants.

18h16 : Et la grève ? Pas de point sur la mobilisation ?

20h18 : Après la journée d'action aujourd'hui, une nouvelle manifestation est déjà prévue. La fédération FO Transports et Logistique, troisième chez les routiers, a décidé "d'appeler à une grève illimitée à partir du 5 décembre", contre le projet "inacceptable" de réforme des retraites. FO Transports et Logistique s'aligne sur la date choisie la semaine dernière pour une grève reconductible par cinq syndicats de la RATP (Unsa, CFE-CGC, SUD, FO et Solidaires), déjà rejoints mardi par SUD-Rail, troisième syndicat de la SNCF.

20h16 : Selon les chiffres du cabinet indépendant Occurrence, 12 300 personnes manifestent à Paris pour protester contre la réforme des retraites. Suivez notre direct.

16h56 : Notre journaliste Anne Brigaudeau continue de braver la pluie, tout comme les milliers de manifestants qui défilent contre la réforme des retraites. Elle a notamment rencontré Antoine, 29 ans, professeur de SES à Versailles.

16h34 : A Paris, le cortège de manifestants contre la réformes des retraites s'est mis en marche. Et parmi les affiches qui ont du succès, celle-ci : "Macron, va voir en Pologne si j'y suis" qui fait référence aux propos tenus par le président de la République au sujet des jeunes qui défilent tous les vendredis pour le climat. Ils les invitaient à défiler "en Pologne".

14h28 : La manifestation contre la réforme des retraites a commencé à Paris. Notre journaliste Anne Brigaudeau est sur place.

14h30 : Les manifestations contre la réforme des retraites ont déjà débuté dans certaines villes du pays, notamment à Marseille, comme le montrent les images filmées par l'AFP. A Paris, le cortège doit défiler à partir de 14 heures. Notre journaliste Anne Brigaudeau sera sur place pour suivre cette mobilisation.

14h33 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

La Cour suprême a jugé "illégale" la suspension du Parlement décidée par le Premier ministre britannique, Boris Johnson. Les députés vont donc pouvoir siéger à nouveau et devraient se réunir dès demain matin. Actuellement à New York pour le sommet de l'ONU, Boris Johnson n'a pas encore réagi. Mais certains opposants appellent déjà à sa démission. Suivez notre direct.

• En Espagne, la Cour suprême a autorisé l'exhumation de l'ancien dictateur Franco. Sa dépouille pourrait être transférée dans un cimetière public, comme le souhaitait le gouvernement socialiste.


Les cheminots de la SNCF sont appelés à la grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites. Des perturbations sont à prévoir. On vous explique pourquoi dans cet article.


L'examen du projet de loi relatif à la bioéthique débute aujourd'hui à l'Assemblée. Jusqu'au 9 octobre, les députés débattront de sujets tels que l'accès aux origines ou l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Franceinfo vous présente ce que le texte prévoit et ce qu'il ne prévoit pas (encore).

13h01 : Bonjour @anonyme, alors évidemment nous ne sommes vendus à personne. Mais toutefois, vous avez raison de demander. Une manifestation des cheminots est bien prévue aujourd'hui contre la réforme des retraites. A Paris, le cortège partira à 14 heures de la place de la République. Notre journaliste Anne Brigaudeau sera sur place. Je ne manquerai pas de vous faire vivre cette journée d'action dans ce direct. Vous trouverez plus d'informations dans cet article.

13h00 : France Info vous êtes des vendus...pourquoi ne pas parler des grèves et des manifestations du jour???

12h45 : Il est l'heure de notre florilège des articles publiés aujourd'hui sur le site.

Le projet de loi de bioéthique arrive à l'Assemblée nationale. On a fait le point pour vous sur tout ce que le texte ne contient pas, mais que les députés tenteront très probablement d'ajouter. Plus d'informations dans cet article.

Les cheminots de la SNCF sont appelés à la grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites. Des perturbations sont à prévoir. On vous explique pourquoi dans cet article.


Poser ses valises à Matignon, pour quelques semaines ou de longues années, peut permettre d'accéder à des avantages en nature pour la vie ! Voiture avec chauffeur, secrétaire particulier... Ces traditions viennent d'être modifiées par un décret signé par Emmanuel Macron. De quoi alimenter de nombreuses critiques et certains fantasmes. Franceinfo décrypte les nouvelles règles en vigueur.

Si on vous demande l'équipe la plus faible de cette Coupe du monde, vous allez sans doute regarder le classement mondial. Juste devant la Namibie et le Canada, la Russie, 20e mondiale, a gagné son ticket pour la Coupe du monde dans une pochette surprise, ou presque. On vous raconte dans cet article la drôle de saga du rugby russe.

12h03 : Il est midi, voici le point sur l'actualité :

• Patatras, tout s'effondre pour Boris Johnson. La Cour suprême a jugé "illégale" la suspension du Parlement décidé par le Premier ministre britannique. Les députés vont donc pouvoir siéger à nouveau.

• En Espagne, la Cour suprême a autorisé l'exhumation de l'ancien dictateur Franco. Sa dépouille va donc être transférée dans un cimetière public, comme le souhaitait le gouvernement socialiste.

Neuf enfants de jihadistes ont atterri en France ce matin, avec leurs mères, selon les informations de France Inter.

• Les cheminots de la SNCF sont appelés à la grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites. Des perturbations sont à prévoir. On vous explique pourquoi dans cet article.

• Greta Thunberg a ouvert hier le sommet sur le climat de l'ONU. "Vous avez volé mes rêves, mon enfance", a-t-elle lancé à la tribune. Plus tard, elle a annoncé intenter une action juridique contre cinq pays, dont la France, pour dénoncer l'inaction de ces pays contre le réchauffement climatique comme une atteinte à la convention de l'ONU sur les droits de l'enfant. Emmanuel Macron dénonce "des positions très radicales".

10h16 : Comme le montre ce graphique de Sytadin, la grève à la SNCF, qui touche notamment le réseau transilien, a provoqué un pic de bouchon important ce matin en Ile-de-France. #RETRAITES

08h18 : Est-ce une conséquence de la grève à la SNCF ? Sytadin comptabilise 423 km de bouchon ce matin en Île-de-France, un niveau exceptionnel. (Merci @anonyme qui nous a signalé ce chiffre dans les commentaires) #RETRAITES

08h07 : Il est 8 heures, voici le point sur l'actualité :

• Les cheminots de la SNCF sont appelés à la grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites. Des perturbations sont à prévoir. On vous explique pourquoi dans cet article.

• La Cour suprême britannique doit dire ce matin, à 11h30, si le Premier ministre était dans son droit en suspendant le Parlement durant cinq semaines à l'approche du Brexit.

• C'est le top départ cet après-midi de l'examen du projet de loi bioéthique, qui prévoit l'extension de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, à l'Assemblée nationale. France info vous présente dans cet article les mesures que les députés pourraient tenter d'ajouter dans le projet de loi.

• Greta Thunberg a ouvert hier le sommet sur le climat de l'ONU. "Vous avez volé mes rêves, mon enfance", a-t-elle lancé à la tribune. Plus tard, elle a annoncé intenter une action juridique contre cinq pays, dont la France, pour dénoncer l'inaction de ces pays contre le réchauffement climatique comme une atteinte à la convention de l'ONU sur les droits de l'enfant. Emmanuel Macron dénonce "des positions très radicales".

07h20 : Plusieurs syndicats de cheminots appellent à défiler et à faire grève ce mardi, pour protester contre la fin de leur régime spécifique. Dans cet article, notre journaliste Anne Brigaudeau vous explique les raisons de leur colère.



(RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

07h00 : Effectivement @CamCam, les RER sont aussi concernés. Deux trains sur cinq circuleront sur la partie nord du RER B, les lignes D et E, un train sur deux sur le RER C.

07h00 : J’ai vu que vous parliez des intercités et des TER, mais aussi les RER non ?

06h19 : A votre avis, @anonyme ;-) ? Comme nous l'expliquions hier, le trafic SNCF sera perturbé aujourd'hui, en raison d'un mouvement de grève contre le projet de réformes des retraites. Deux trains Intercités sur cinq, trois TER sur cinq et un Transilien sur deux circuleront en moyenne, selon l'entreprise.

06h19 : Et les grèves du transport on en parle pas sur FI? Bonne journée à tous.