Grève RATP : les entreprises franciliennes s'organisent

Vendredi 24 janvier, journée de mobilisation nationale, les entreprises franciliennes s'organisent.

FRANCE 2

Les salariés arrivent au compte-gouttes. Dans une entreprise du 18e arrondissement de Paris, vendredi 24 janvier, journée de mobilisation nationale, certains ont dû changer de moyen de transport. Voiture ou marche, le trafic RATP en heure de pointe s'annonçait difficile. À l'intérieur des locaux, de nombreux bureaux sont vides. Sur 500 employés, 150 sont restés chez eux. Au service informatique, le personnel présent apprécie ce calme inhabituel.

250 ordinateurs achetés pour faciliter le télétravail

Deux étages plus haut, une réunion de projet a été organisée en visioconférence. De l'autre côté de l'écran, la cheffe de groupe marketing est enceinte et a opté pour du télétravail. Au début de la grève, l'entreprise a investi dans 250 ordinateurs portables pour un montant de 250 000 euros. Vendredi, les salariés présents pourront partir plus tôt dans la soirée pour éviter l'heure de pointe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le télétravail est l\'une des alternatives à certains arrêts maladie proposées par une mission gouvernementale, dans un document que franceinfo a pu consulter. (Photo d\'illustration)
Le télétravail est l'une des alternatives à certains arrêts maladie proposées par une mission gouvernementale, dans un document que franceinfo a pu consulter. (Photo d'illustration) (COLLANGES / BSIP / AFP)