Grève des transports : des cheminots toujours déterminés

Après l'annonce du retrait provisoire de l'âge pivot, la grève dans les transports va-t-elle se poursuivre ?

France 2

Les annonces du Premier ministre ne les ont pas convaincus. Lundi 13 janvier en assemblée générale gare de Lyon (Paris), des cheminots CGT et Sud-Rail ont voté la reconduction de la grève. Malgré le report provisoire de l'âge pivot, les deux syndicats demandent toujours le retrait pur et simple de la réforme des retraites. "J'ai perdu 40 jours de grève, il est hors de question que je reprenne le travail pour un faux compromis qui s'apparente plus à une compromission", estime Fabien Villedieu, porte-parole Sud-Rail.

Une fracture entre la base et la direction ?

Pour les militants des syndicats réformistes, la position est plus délicate. À la RATP, y aura-t-il une fracture entre la base et la direction du mouvement ? Devant un dépôt de bus de Pantin (Seine-Saint-Denis), une vingtaine de grévistes a reconduit la grève lundi matin. À la mi-journée, la SNCF dénombre 4,3% de grévistes, contre 10,2% vendredi dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La station Chatelet, à Paris, noire de monde, le 16 décembre 2019, durant la grève des transports.
La station Chatelet, à Paris, noire de monde, le 16 décembre 2019, durant la grève des transports. (MARTIN BUREAU / AFP)