Grève contre la réforme des retraites : opération "port mort" à Marseille

Mercredi 15 janvier, la mobilisation contre la réforme des retraites prend une nouvelle forme. La CGT appelle à une opération "ports morts" jusqu'à jeudi.

France 2

Le port de Marseille (Bouches-du-Rhône) est inaccessible. Depuis mardi 14 janvier, l'accès est bloqué par des grévistes qui répondent à l'appel de la CGT. Dockers et travailleurs de la réparation navale réclament l'abandon de la réforme des retraites. L'activité portuaire est totalement stoppée, également pour les chauffeurs routiers. Depuis plus d'un mois, les blocages se sont multipliés, au point qu'aujourd'hui les transporteurs en payent le prix.

Les transporteurs demandent de l'aide

En temps normal, Marc Grolleau, chef d'entreprise, fait partir une centaine de remorques par semaine vers le Maghreb. Il dit perdre plus de 50% de son chiffre d'affaires, notamment à l'international. Les fédérations de transporteurs appellent le gouvernement à l'aide et demandent des mesures immédiates pour les entreprises. Le port de Marseille restera à l'arrêt jusqu'à jeudi 16 janvier au soir, au minimum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des conteneurs sur un des terminaux du port de Marseille, premier port de commerce français.
Des conteneurs sur un des terminaux du port de Marseille, premier port de commerce français. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)