Épargne retraite : ce qui va changer

Sur le plateau du 12/13, la journaliste Anne-Claire Le Sann revient sur les changements prévus par la réforme de l'épargne retraite voulue par Bruno Le Maire. 

Voir la vidéo
France 3

Bruno Le Maire veut valoriser la création et la croissance des petites entreprises en France. Un pacte qui ne concerne pas seulement les entrepreneurs, mais tous les particuliers, car l'une des mesures consiste à réformer l'épargne retraite. "Pendant votre vie active, vous épargnez soit à titre individuel, soit dans le cadre d'un plan d'épargne entreprise", explique Anne-Claire Le Sann sur le plateau de France 3. "L'objectif, c'est de se constituer un complément de retraite, soit sous forme d'une rente mensuelle, soit sous la forme d'un capital. Selon le ministre de l'Économie, ce système d'épargne entreprise ne fonctionne pas bien, ou pas assez. L'épargne retraite représente 200 milliards d'euros, comparé à 2 100 milliards d'euros pour le livret A et l'Assurance vie, c'est dix fois plus". Le gouvernement espère attendre 300 milliards d'encours d'ici la fin du quinquennat.

Ne pas perdre les bénéfices de son pacement en cas de changement d'entreprise

Comment compte-t-il s'y prendre ? "Pour cela, quatre leviers", poursuit la journaliste : "d'abord, la portabilité des quatre dispositifs que sont le Perp, le Perco, le contrat Madelin ou l'article 83, en clair, ne pas perdre les bénéfices de son placement en cas de changement d'entreprise ou votre métier. Votre plan d'épargne retraite vous suit toute la vie. Ensuite, il y a les réversions des pensions au conjoint ; aujourd'hui, ce n'est pas toujours possible, ce n'est pas systématique. Et puis simplifier l'accès à cette épargne dès que l'on est en retraite, soit une rente mensuelle, soit un capital."

Enfin, quatrième levier, des incitations fiscales. "Un exemple, précise la journaliste : si vous épargnez 1 000 euros par an pour votre retraite, vous pourrez déduire des revenus que vous déclarerez aux impôts et ce dans la limite des plafonds, qui sont par exemple de 30 000 euros pour un Perp. Vous l'avez compris, l'objectif de l'Etat est d'utiliser l'argent placé pour relancer l'économie, et en même temps, d'inciter les Français à épargner, pour mieux préparer leur retraite dans un contexte de baisse des pensions."

Le JT
Les autres sujets du JT
Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie.
Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie. (MAXPPP)