DIRECT. Grève contre la réforme des retraites : "Si le gouvernement retire son projet", alors "tout se passera bien" à Noël, assure Philippe Martinez

Au onzième jour de grève, les transports en commun sont encore très perturbés. Et une nouvelle journée de manifestations est prévue mardi.

Un train en gare de l\'Est à Paris le 13 décembre 2019 pendant la grève contre la réforme des retraites.
Un train en gare de l'Est à Paris le 13 décembre 2019 pendant la grève contre la réforme des retraites. (MARTIN BUREAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Au onzième jour de grève dans les transports contre la réforme des retraites et à l'avant-veille d'une journée de manifestations à l'appel de l'ensemble des syndicats, qui s'annonce très suivie, syndicats et gouvernement campent sur leurs positions. Dimanche 15 décembre, les difficultés continuent pour les voyageurs tandis que le gouvernement et la majorité s'emploient à renvoyer la responsabilité d'un éventuel blocage des trains à Noël aux grévistes.

 Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a assuré sur BFMTV qu'un arrêt de la grève des transports avant Noël était possible, "si le gouvernement retire son projet", "sinon, les grévistes décideront de ce qu'ils ont à faire jeudi ou vendredi".

 Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a estimé sur France 3 qu'"il faut une trêve", à l'approche des fêtes de fin d'année. "Il est juste impensable que deux professions puissent empêcher les Français de partager des moments en famille dont tout le monde a besoin", a-t-il dit.

 Le trafic s'annonce toujours "très perturbé" lundi dans les transports en commun, avec un tiers des TGV prévus, un quart des Transilien et quatre TER sur dix en circulation à la SNCF. A Paris, huit lignes de métro resteront fermées et il faudra compter sur un RER A sur deux et un RER B sur trois, uniquement aux heures de pointe.

 Le débat de fond sur la réforme est parasité par la mise en cause du haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, fragilisé par un cumul de fonctions et des soupçons de conflits d'intérêts après des omissions dans sa déclaration d'intérêts. Il a rectifié cette dernière en déclarant 13 mandats dont 11 bénévoles, soit dix de plus.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

23h00 : Ce live fait une pause pour la nuit. Voici les principaux titres de l'actualité.

Les prévisions de trafic se suivent et se ressemblent pour la SNCF et la RATP, avec encore une journée compliquée pour les usagers lundi. Les prévisions de trafic sont à retrouver ici.

La question du maintien au gouvernement de Jean-Paul Delevoye se pose après la révélation de ses 13 mandats qu'il a cumulé avec son poste de ministre, même si beaucoup étaient bénévoles. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique prendra sa décision mercredi.

L'homme porté disparu dans les Landes lors de la tempête de vendredi a été retrouvé mort dans sa voiture, indique ce soir le parquet de Dax. Au total, trois personnes ont perdu la vie lors des inondations dans le Sud-Ouest.

Le PSG a étrenné son titre de champion d'automne avec une victoire très nette contre Saint-Etienne (rapidement réduit à dix). Tarif : 4-0 pour le club de la capitale.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h54 : À l'aube du douzième jour de grève qui s'annonce, salariés, commerçants et dirigeants d'entreprises se préparent à faire face au manque de transports. Les équipes de France 2 ont de nouveau suivi un salarié, un patron de PME et une mère de famille, rencontrés à la veille de la grève du 5 décembre.




(FRANCE 2)

22h32 : La journée de mobilisation générale contre la réforme des retraites, mardi 17 décembre, sera le point d'orgue d'une semaine qui s'annonce décisive pour le gouvernement et les syndicats. Quelles sont les marges de manœuvre de négociation en vue d'une éventuelle sortie de crise ? Éléments de réponse avec France 2.




(FRANCE 2)

22h09 : Serait-il possible d’avoir la délicate courtoisie de penser une toute petite seconde aux millions d’usagers qui n’ont pas choisi de perdre leur capacité à aller travailler ? Pas choisi de perdre leur salaire voire leur emploi ? Qui, pour les plus chanceux d’entre eux, aimeraient fêter Noël ?

22h09 : @anonyme répond à et manifestement, ils n'ont pas le même sentiment sur la grève en cours.

22h01 : Bonsoir,Je suis enseignant, si je prends la plume est juste pour m'interroger ouvertement sur les vertus de ce gouvernement :- un haut commissaire en faute protégé au plus haut de l'état malgré un delit- un gel du point d'indice des fonctionnaires quand le pays est en croissance- on est prêt à prendre les modèles européens pour nos retraites alors pourquoi pas le salaire qui va avec et je ne parle pas que pour les enseignants (j'invite à regarder les chiffres de l'OCDE)Donc pour tous réfléchissez à ce qu'on nous impose quand on voit les privilèges des classes politiques et dirigeantes dans ce pays...Les faibles doivent payer pour quelques puissants... La population est prise en otage par ces haut dirigeants et non la base qui veut juste un peu de dignité... Pour finir plutôt que de tirer tout le monde vers le bas mettons les retraites au niveau des sénateurs et consort de notre république bannière.

22h01 : La grève qui dure depuis une dizaine de jours suscite toujours beaucoup de commentaires. Celui de , favorable aux grévistes, a attiré mon attention.

21h18 : "Une grève reconductible qui fait une trêve, cela n’existe pas. Vous imaginez vraiment qu’au bout de vingt jours de pertes de salaire les grévistes vont s’arrêter comme ça ? (...) Ce sont les grévistes qui décideront, assemblée générale par assemblée générale, mais, franchement, pour nous c’est non. Ce genre d’idée, c’est de la fumisterie et cela montre une vraie méconnaissance du fonctionnement social."

Laurent Brun est revenu sur l'idée d'une trêve de Noël dans une interview au Monde.

20h51 : La RTM à Marseille a publié sur son site les prévisions des perturbations prévues pour la journée de grève de mardi 17

20h51 : Info trafic à Marseille envoyée par @Coukie dans les commentaires.

20h39 : Si la grève contre la réforme des retraites est reconduite, le mouvement entrera jeudi 19 décembre dans sa troisième semaine. Deux jours après, les vacances de Noël débuteront. Quel que soit le plan B de la SNCF, le trafic sera compliqué et les voyageurs s'y préparent. France 3 les a interrogés.




(FRANCE 3)

20h17 : Bonsoir @Mimi, effectivement, le syndicat USAC-CGT chez les contrôleurs aériens appelle à rejoindre le mouvement. On connaîtra demain l'éventuel impact sur le trafic aérien de ce mouvement.

20h16 : Je suppose que la grève nationale du 17 décembre est toujours d actualité. Une question : la grève aura t elle lieu également chez les personnes de l aviation . Merci de votre info. Mimi

20h14 : @anonyme et @anonyme Je vous invite à remonter ce fil et je vous mets au défi de nous dire que nous ne publions que des commentaires pro-grévistes ou pro-gouvernement. Cela fonctionne souvent par phases, plusieurs personnes râlent, et alors débarquent dans les commentaires des gens qui soutiennent le mouvement. D'où ces grappes de commentaires qui appuient une thèse, puis l'autre, qui apparaissent dans le live, pour rester sur le thème de la grève qui nous occupe pas mal ce soir.

Je vous rappelle que je lis tous les commentaires, mais je ne peux pas tout publier pour des raisons de lisibilité.

20h11 : Bonsoir. Pouvez vous nous dire comment vous sélectionnez les messages que vous publiez ? Quels sont vos critères ? Merci

20h11 : J’ai lu les deux commentaires pro-grévistes, vous n’avez aucun commentaire de gens qui se plaignent et en ont ras-le-bol d’être emmerdés par une minorité de privilégiés?

20h06 : 20 heures ! L'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actualité.

Les prévisions de trafic se suivent et se ressemblent pour la SNCF et la RATP, avec encore une journée compliquée pour les usagers demain. Les prévisions de trafic sont à retrouver ici.

"Si le gouvernement retire son projet, tout se passera à bien à Noël" a mis en garde Philippe Martinez, le patron de la CGT, alors que le patron de la CFDT, Laurent Berger, a fixé comme ligne rouge le retrait de l'âge pivot à 64 ans.

La question du maintien au gouvernement de Jean-Paul Delevoye se pose après la révélation de ses 13 mandats qu'il a cumulé avec son poste de ministre, même si beaucoup étaient bénévoles. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique prendra sa décision mercredi.

L'homme porté disparu dans les Landes lors de la tempête de vendredi a été retrouvé mort dans sa voiture, indique ce soir le parquet de Dax. Au total, trois personnes ont perdu la vie lors des inondations dans le Sud-Ouest.


19h44 : Si le suspense demeure pour les prévisions de trafic à la SNCF et à la RATP, en région, on a parfois une idée plus claire de la galère à venir. Ainsi à Lille, le métro sera perturbé, le tramway verra sa fréquence divisée par deux, et quant aux bus, certaines lignes seront purement et simplement supprimées ce jour-là, indique France 3 Hauts-de-France.

19h31 : Bonjour,Je souhaite tout autant que vous travailler pour simplement gagner mes 12 mois de salaire, mais je ne souhaite pas pour autant travailler toute ma vie pour n’avoir aucune garantie une fois ma vie professionnelle finie. Il n’y a pas que les cheminots qui sont touchés, mais l’ensemble des travailleurs de France. Les cheminots ne sont pas des privilégiés, ils ont un système peut être plus avantageux, mais n’est ce pas là un modèle à suivre ? Et si toute fois vous trouvez ça si avantageux que cela, rien ne vous empêche de rejoindre la SNCF, pour pouvoir en bénéficier tout autant que ces « grands privilégiés preneurs d’otages ».Ci joint, vous y trouverez sûrement votre bonheur pour devenir un privilégié :https://www.emploi.sncf.com/nos-offres

19h31 : Bonsoir Pierre, que l'on soit pour ou contre la grève, j'aimerai juste rappeler à tous ceux qui s'en plaignent que celle-ci a tout de même été annoncée à l'avance, bien 2 mois avant je dirai de mémoire, tout comme cheminots et conducteurs ont rapidement prévenu qu'ils iraient jusqu'au 31 décembre s'il le faut. Donc, si les gens s'organisaient, prévoyaient, anticipaient, ils ne se retrouveraient pas à se plaindre et se lamenter. A bon entendeur, bonne soirée.

19h31 : Vous êtes nombreux à apporter votre pierre à l'édifice au débat autour de la grève qui fait rage dans les commentaires.

19h27 : @Laure Absolument. Quatre syndicats de chauffeurs routiers (FGTE-CFDT, FO transports, CFTC et CFE-CGC) appellent à de multiples actions (blocages, opération escargot, barrages filtrants...). On sait que des actions auront lieu dans les Deux-Sèvres et autour de Vannes cette nuit. Ils réclament de meilleurs salaires, un 13e mois, et le maintien du congé de fin d'activité qui permet de partir à 57 ans, sous conditions.

19h25 : Bonsoir! Les chauffeurs routiers ne devaient ils pas faire des blocages demain?

19h24 : "Ce n'est pas nous qui avons décidé de présenter le projet de réforme à 10 jours des fêtes de Noël. (...) Et on n'a pas entendu de la part du Premier ministre la volonté de faire une pause dans la réforme."

Invité de franceinfo, Erik Meyer a accusé le gouvernement de "chantage".

19h07 : @Marie En ce qui concerne la RATP, sa patronne Catherine Guillouard a assuré qu'il y aurait remboursement, mais "pour les modalités, on verra".

19h06 : Bonjour,Savez-vous s'il y aura des formes de remboursement pour les transports en commun (à Paris mais aussi ailleurs) ? La SNCF m'a remboursé mes billets de train suite à des trains annulés mais pour les abonnements mensuels/annuels pris auprès d'autres organisations comme la RATP ?

18h48 : Et la hargne des usagers qui sont pris en otages, on en parle? C’est bien joli de parler de vélo ou marche à pieds, mais quand on vit on banlieue, on fait comment ? Et si j’en crois les caractéristiques du régime spécial des cheminots, oui, se sont des privilégiés. Ah, et au fait, tout le monde n’a pas de 13eme ou de prime de Noël. Ou d’abattement fiscal non plus d’ailleurs. Y’a plein de gens qui veulent juste pouvoir travailler pour toucher leurs 12 mois de salaires et qui n’ont franchement pas les moyens d’habiter à quelques kilomètres de leur lieu de travail. Ce sont ces gens là qui sont les plus pénalisés. Et ce ne sont clairement pas les plus riches.

19h00 : "La réforme des retraites, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase."

"Le gouvernement n'a pas retenu la leçon de l'année dernière, il joue l'affrontement. (...) On ne peut pas avoir cette logique-là. C'est ceux qui subissent qui sont rendus responsables de ce qu'ils subissent", estime Philippe Martinez sur BFMTV, interrogé sur la continuation du mouvement entre les "gilets jaunes" et celui opposé à la réforme des retraites.

19h00 : "Il y a une forme de responsabilité à la CFDT, comme dans d'autres formations réformistes comme l'Unsa, qui [considèrent] qu'on pourrait avoir une petite trêve. C'est une forme d'humanité vis-à-vis de nos compatriotes."

La porte-parole du gouvernement s'exprime en ce moment sur LCI. On se croirait dans un multiplex de foot :-)

18h35 : Notez que Marine Le Pen, la présidente du RN, s'est exprimée sur Europe 1 sur cette possibilité de faire une pause dans la grève à Noël, avec des mots surprenants : "Noël est une fête extrêmement importante pour les Français. Même pendant la guerre, si je puis me permettre cette référence, on faisait la trêve de Noël. Il faudrait que cette trêve soit respectée."

18h42 : "Je suis pratiquement sûr que Jean-Paul Delevoye ne peut pas rester. C'est l'anti-nouveau monde de Monsieur Macron. (...) Quand on a autant d'implications dans les assurances, quand on touche beaucoup d'argent dans les activités qui sont les siennes, il n'est plus crédible."

18h22 : 3h de marche par jour c'est avec plaisir que je retrouverai ce métro que je déteste

18h22 : Pas @anonyme manifestement.

18h19 : Grâce à ces grèves, j’ai découvert le vélo : je vais maintenant l’utiliser chaque jour pour me rendre au travail ! Bye bye le pass navigo 🤭

18h21 : Si je me suis mis, contraint et forcé, à la marche à pied, @Sandrine s'est mise au vélo et compte bien prolonger l'expérience après la grève.

18h18 : "Au bout de 11 jours de grève, le gouvernement n'a pas bougé, met la pression sur les grévistes, j'entends encore des ministres qui parlent de 'privilégiés'", poursuit Philippe Martinez qui parle de "hargne" du côté des grévistes, qui ne vont pas s'asseoir sur 11 jours de grève pour rien, selon lui.

18h16 : Philippe Martinez explique sur BFM-TV que quand Edouard Philippe l'a appelé, il ne lui a pas proposé de rendez-vous, et qu'il a appris dans la presse que le premier ministre appelait au multilatéralisme.

18h10 : "Le gouvernement ne peut pas toujours renvoyer la responsabilité à ceux qui réagissent parce qu'ils pensent que ce projet est mauvais. Mardi il va y avoir beaucoup de monde dans les rues."

Philippe Martinez s'exprime en ce moment sur BFM-TV, on va garder une oreille dessus.

17h42 : 20minutes.fr a contacté Blablacar pour savoir s'il était encore possible de trouver un covoiturage pour les fêtes. "Selon nos prévisions, nous devrions pouvoir proposer deux millions de places environ le week-end avant Noël, répond un porte-parole du site. Nous allons même renforcer notre équipe qui travaille sur la relation clientèle pour absorber les demandes…"

17h34 : Comme la grève ne se déroule pas qu'à Paris, je signale à nos lecteurs lyonnais que le réseau de bus scolaires TCL sera très perturbé à partir de demain.

17h10 : Un bon graphique valant mieux qu'un long discours, voici les prévisions de trafic à la RATP.

17h04 : Et en ce dimanche à dix jours de Noël, le centre commercial des Halles sonnait très creux aujourd'hui. Il faut dire que si on n'habite pas le quartier, il est compliqué de s'y rendre.

16h48 : Comptez 1 sur train sur la ligne 4 et la ligne 7, 1 train sur 3 sur une partie de la ligne 8 et 1 train sur 2 pour un tronçon de la ligne 9. Les lignes 11 et 3 circuleront partiellement sur une partie de la ligne, et uniquement en horaires réduits.

16h46 : Rebelote avec les prévisions de trafic de la RATP pour demain : 8 lignes seront encore totalement fermées demain et seules les lignes automatiques (1 et 14) fonctionneront normalement.

16h41 : Voilà ce que ça donne dans les régions (en vert, les trajets en train, et en jaune, ceux qui seront effectués en bus).

16h40 : Quant au trafic des TGV, voilà le détail par axe : 1 train sur 3 sur l'axe Est, 1 train sur 3 sur l'axe Atlantique, 1 train sur 3 sur l'axe Nord, 1 train sur 3 sur l'axe Sud-Est, 1 train sur 6 pour les Intersecteurs, et 1 train sur 3 pour les Ouigo.