Allocution d'Emmanuel Macron : "Il a été très modeste réformateur", estime Gérard Larcher

Publié
Allocution d'Emmanuel Macron : "Il a été très modeste réformateur", estime Gérard Larcher
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Gérard Larcher, président Les Républicains du Sénat, était l'invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 10 novembre. 

Emmanuel Macron a annoncé mardi 9 novembre que le pass sanitaire serait conditionné, pour les plus de 65 ans, à l'injection d'une troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Invité sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mercredi, le président Les Républicains du Sénat Gérard Larcher, qui a affirmé avoir entendu "un candidat à la présidence de la République", a confirmé : "Nous partageons la volonté de protéger les Français (...). Nous avions voté le principe du pass sanitaire. Le principe de la troisième dose relève du décret, il n'empêche que le Parlement continuera à contrôler, mais j'y suis favorable." 

"Il est revenu à la raison" 

Le chef de l'État a par ailleurs déclaré qu'il renonçait à la réforme des retraites, la renvoyant à l'année prochaine. "Il a été très modeste réformateur, a estimé Gérard Larcher. Regardez cette réforme des retraites, mais aussi cette réforme qui était attendue sur la dépendance, la réforme des collectivités territoriales (...). En matière de réforme des retraites, aujourd'hui, il reconnaît qu'il faut repousser l'âge légal si on veut préserver le niveau des retraites et si on veut éviter des cotisations qui deviennent insupportables. Au fond, il est revenu à la raison, mais (...) nous verrons dans les temps qui viennent." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.