Cet article date de plus de six ans.

À la rencontre d'Yvette et Germain Bourry, deux agriculteurs retraités

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À l'occasion du Salon de l'agriculture, une équipe de France 3 s'est penchée sur la question des retraites des agriculteurs, et a rencontré un couple qui a du mal à joindre les deux bouts.

Des agriculteurs retraités, mais pas inactifs. À 78 et 83 ans, Yvette et Germain Bourry donnent souvent un coup de main sur l'exploitation de leur fils à Saint-Julien-Le-Roux (Ardèche). Dans ce métier, on ne s'arrête vraiment jamais. "On a toujours continué. De 1958 jusqu'à maintenant", confirme Yvette au micro de France 3.

Une toute petite retraite

Une longue vie de travail pour une toute petite retraite de 500 euros par mois. C'est la moyenne pour une femme d'agriculteur, en raison du statut de conjointe ou d'aide familiale. Germain n'est pas beaucoup mieux loti. À eux deux, Yvette et Germain dépassent tout juste 1 000 euros par mois.
Avec une plus grande exploitation aux revenus plus importants, leur fils peut s'attendre à mieux. "J'espère 90 % du SMIC ou un SMIC, mais ce n'est pas gagné. Pour l'instant, je n'y pense pas trop", déclare Éric Bourry.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.