Cet article date de plus de dix ans.

Retraite, tarifs, abonnements, consommation: petit tour d'horizon de ce qui va changer au 1 juillet

Prix du timbre, tarifs du gaz...tous les ans à la même date, les prix à la consommation de nombreux produits ou services augmentent. L'occasion de faire le point sur ce qui va changer pour les consommateurs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La facture d'électricité va augmenter de 2.9% au 1er juillet (AFP - JEFF PACHOUD)

Prix du timbre, tarifs du gaz...tous les ans à la même date, les prix à la consommation de nombreux produits ou services augmentent. L'occasion de faire le point sur ce qui va changer pour les consommateurs.

Energie

La facture d'électricité des ménages augmente de 2.9% au 1er juillet, celle des industries et grandes entreprises de 4,4 à 4,9%. Il n'y aura pas de hausse des prix du gaz, le gouvernement ayant décidé de modifier la grille tarifaire.

Consommation

Le prix du timbre poste pour les lettres de moins de 20 grammes passe de 58 à 60 centimes.

Réforme des retraites

La très controversée réforme des retraites entre en vigueur ce 1er juillet. L'âge légal va progressivement passer de 60 à 62 ans, à raison de quatre mois supplémentaires par an. Les premières personnes concernées sont celles nées après le 1er juillet 1951.

L'âge du taux plein est relevé de 65 à 67 ans de 2016 à 2023. Seules les personnes justifiant d'un taux d'incapacité permanente (au moins 20%) continuent à pouvoir partir à 60 ans.

Allocations chômage
Les allocations chômage seront revalorisées de 1,5% à partir du 1er juillet, a annoncé jeudi Gaby Bonnand, président de l'Unedic, à l'issue de la réunion du conseil d'administration.

Transports

A Paris, les forfaits Pass Navigo de la RATP augment de 2.7% sauf pour la zone 5, avec laquelle fusionne la zone 6.

Le prix du ticket de métro à l'unité reste inchangé (1,70 euro) alors que celui du ticket de bus passe à 1,90 euro (+5;5%).

Les tarifs des trains Intercités et TER augmentent en seconde classe, avec des hausses comprises entre 10 centimes et 2,70 euros.

SMIC

Aucune augmentation du SMIC n'est prévue, mais pourrait intervenir le 1er août, en fonction du niveau de la hausse des prix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.