Rénovation : l'avantage fiscal ne suffit pas

L'association UFC Que choisir vient de dresser un bilan très négatif du crédit d'impôt pour la rénovation énergétique. Un dispositif coûteux alors même que peu de Français ont engagé des travaux.

France 2

Pour baisser ses factures de chauffage, Ginette Vital, habitante de Rennes, a décidé de rénover sa maison au niveau thermique. Pour faciliter ses démarches, elle a pu compter sur un entrepreneur pour s'y retrouver entre les différentes subventions. Car le dispositif est trop "complexe", avec des informations "qui change assez fréquemment".
Au total, la propriétaire a dû dépenser 50 000 euros de travaux, notamment pour l'isolation des murs extérieurs. Elle a donc pu bénéficier d'un peu plus de 4 000 euros de crédit d'impôt pour la rénovation énergétique. Ce soutien financier lui permet de ne pas payer d'impôt cette année.

Un système inefficace ?

Le crédit pour la rénovation énergétique aurait coûté 15,6 milliards d'euros en 10 ans d'après l'association UFC Que choisir. Mais ce procédé incitatif ne serait pas toujours bien utilisé : seul un tiers des dépenses concerne l'isolation, alors qu'une maison mal isolée peut représenter 75% des pertes thermiques d'un logement. L'association propose que le crédit fonctionne de façon progressive : plus un équipement est performant, plus l'aide serait importante.

Le JT
Les autres sujets du JT