Cet article date de plus de quatre ans.

Prix de l'immobilier : des inégalités grandissantes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Prix de l'immobilier : des inégalités grandissantes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le prix de l'immobilier continue d'augmenter. Le parc locatif a tendance à se réduire. Décryptage en plateau avec Jean-Paul Chapel.

La hausse des prix de l'immobilier empêche toute une partie de la population de devenir propriétaire. "Plus c'est cher, plus il est difficile d'accéder à la propriété", constate Jean-Paul Chapel. Et de donner les exemples : en 1973, 34 % des foyers français étaient propriétaires. En 40 ans, ce chiffre a été divisé par deux. En 2013, seuls 16 % des foyers étaient propriétaires. Si les constructions et les ventes vont bon train, le parc locatif a lui tendance à se réduire.

Les jeunes plus touchés

"Certes, on consruit des logements, mais ce sont les propriétaires, du moins ceux qui ont les moyens d'acheter, qui les occupent. Résultat : le parc locatif privé s'est rétréci, notamment en région parisienne", explique Jean-Paul Chapel. En 40 ans, il est passé de 41% à 24% des logements. "Le manque de logements à louer est un facteur d'inégalités, et ce sont les jeunes, de moins de 30 ans, qui sont les premiers à en pâtir. Ils sont de plus en plus nombreux, 23 %, obligés d'habiter chez leurs parents pour des raisons économiques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.