Prix de l'immobilier : des inégalités grandissantes

Le prix de l'immobilier continue d'augmenter. Le parc locatif a tendance à se réduire. Décryptage en plateau avec Jean-Paul Chapel.

FRANCE 2

La hausse des prix de l'immobilier empêche toute une partie de la population de devenir propriétaire. "Plus c'est cher, plus il est difficile d'accéder à la propriété", constate Jean-Paul Chapel. Et de donner les exemples : en 1973, 34 % des foyers français étaient propriétaires. En 40 ans, ce chiffre a été divisé par deux. En 2013, seuls 16 % des foyers étaient propriétaires. Si les constructions et les ventes vont bon train, le parc locatif a lui tendance à se réduire.

Les jeunes plus touchés

"Certes, on consruit des logements, mais ce sont les propriétaires, du moins ceux qui ont les moyens d'acheter, qui les occupent. Résultat : le parc locatif privé s'est rétréci, notamment en région parisienne", explique Jean-Paul Chapel. En 40 ans, il est passé de 41% à 24% des logements. "Le manque de logements à louer est un facteur d'inégalités, et ce sont les jeunes, de moins de 30 ans, qui sont les premiers à en pâtir. Ils sont de plus en plus nombreux, 23 %, obligés d'habiter chez leurs parents pour des raisons économiques".

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran au 21 novembre 2017 du site Avis Immobilier Quimper présentant les trois annonces de vente de l\'ancienne permanence de Jean-Jacques Urvoas.
Capture d'écran au 21 novembre 2017 du site Avis Immobilier Quimper présentant les trois annonces de vente de l'ancienne permanence de Jean-Jacques Urvoas. (AVIS IMMOBILIER QUIMPER / FRANCEINFO)