Cet article date de plus de quatorze ans.

Près de 59 millions de téléphones portables

Près de 91,8% de la population était cliente de la téléphonie mobile fin juin en France, une hausse de 5,2% sur un an
Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
 

Près de 91,8% de la population était cliente de la téléphonie mobile fin juin en France, une hausse de 5,2% sur un anPrès de 91,8% de la population était cliente de la téléphonie mobile fin juin en France, une hausse de 5,2% sur un an

La téléphonie mobile a enregistré 678.600 nouveaux clients au second trimestre et 230.800 sur les trois premiers mois de l'année.

Ce dynamisme est notamment lié au développement des cartes internet (clés 3G, etc.), dont le nombre a doublé en un an (1,5 million fin juin, +265.000 au deuxième trimestre).

Sur les 58,9 millions de clients mobiles, une part croissante opte pour les forfaits (+8,2% sur un an, à 40,5 millions). 731.500 usagers ont ainsi choisi cette formule au deuxième trimestre, alors que 52.900 abandonnaient le prépayé. A la faveur des formules "SMS illimités", ces derniers sont en plein essor: en moyenne, chaque client en envoie 85,9 par mois, contre 48,6 un an plus tôt.

Les services multimédia (messages avec vidéo ou photo) ont également la cote, 36,1% des clients en faisant usage en métropole.

Les opérateurs mobiles virtuels (MVNO), qui louent les réseaux de SFR, Orange et Bouygues Telecom, ont vu leur parc augmenter de 3,7% sur un an, atteignant fin juin près de 3 millions d'abonnés et une part de marché de 5,3%. De fortes disparités géographiques persistent concernant l'équipement en téléphones mobiles: si l'Ile-de-France affiche un taux de pénétration de 130,8% et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur de 104,4% --- certains clients possédant plusieurs cartes Sim -- d'autres régions restent à la traîne, à l'image de l'Auvergne (69,6%) et de la France-Comté (69,2%).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.