Cet article date de plus d'un an.

Pouvoir d’achat : certaines entreprises choisissent d'augmenter leurs salariés

Publié
Pouvoir d’achat : certaines entreprises choisissent d'augmenter leurs salariés
Pouvoir d’achat : certaines entreprises choisissent d'augmenter leurs salariés Pouvoir d’achat : certaines entreprises choisissent d'augmenter leurs salariés
Article rédigé par France 2 - C.Rougerie, C.Motte, C.Cormery, A.Guin, F.Blevis, P.Goldmann
France Télévisions
France 2

Plusieurs groupes et entreprises dans l’industrie et les nouvelles technologies font le choix d’augmenter les salaires pour répondre à une crise du pouvoir d’achat. Exemple avec le groupe Renault, qui octroie une prime allant jusqu’à 1 000 euros.

Face à l’inflation galopante, plusieurs entreprises font un geste. Le dernier en date concerne Renault, vendredi 23 septembre. Le groupe automobile propose des primes allant jusqu’à 1 000 euros à tous ses employés. Cela est insuffisant pour un salarié qui touche 1 650 euros net par mois. "Ça va m’aider un petit peu pendant un mois à ne pas être à découvert (...) mais après le mois suivant, je ne sais pas comment je vais faire de nouveau", explique-t-il.

Hausse de 5% chez Air France

La CGT dénonce des primes ponctuelles et non-pérennes. Mais un syndicaliste se dit tout de même satisfait. "Cette phase de prime nous permettait de vraiment répondre aux attentes des salariés dans un moment qui était pour nous urgent", affirme Mounir Mestari, délégué FO de Renault. D’autres groupes ont augmenté les salaires. C’est le cas d'Air France, qui a augmenté les salaires de 5% plus une prime de 1 000 euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.