Pouvoir d'achat : le Sénat réduit le nombre de foyers éligibles à la prime de rentrée

Publié
Pouvoir d'achat : le Sénat réduit le nombre de foyers éligibles à la prime de rentrée
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Les sénateurs ont réduit, mardi 2 août, le champ des bénéficiaires de l'aide exceptionnelle de rentrée, qui touche 5,7 millions de ménages au lieu des 8 initialement prévus. Une décision qui offusque les personnes concernées.

Un étudiant qui prépare actuellement le barreau pensait pouvoir bénéficier d’une aide de 100 euros à la rentrée. "Le fait de la retirer, je trouve ça mesquin, même révoltant", explique-t-il, mercredi 3 août. Le texte sur l’aide exceptionnelle de rentrée a été entièrement revu par les sénateurs, la veille. Le gouvernement voulait toucher 8 millions de foyers. Les sénateurs ont dit non. Ce sera donc plutôt autour de 5,7 millions de ménages. Elle concerne seulement ceux qui touchent l’allocation adultes handicapés et ceux qui perçoivent la prime d’activité. 

Les sénateurs ont revu le montant de l'aide

C’est le cas de Xavier, 26 ans, serveur en CDI. Pour lui, c’est une bonne surprise : il pourrait toucher 150 euros. Les sénateurs ont également revu les montants. L’exécutif proposait 100 euros par ménage, plus 50 euros par enfant. Les sénateurs ont opté pour un chèque de 150 euros, quel que soit le nombre d’enfants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.