Législatives 2024 : le prix des carburants préoccupe les Français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Législatives 2024 : le prix des carburants préoccupe les Français
Législatives 2024 : le prix des carburants préoccupe les Français Législatives 2024 : le prix des carburants préoccupe les Français (France 2)
Article rédigé par France 2 - N. Fleury, M. Petitjean, P. Brame
France Télévisions
France 2
Le prix des carburants fait partie des principales préoccupations du quotidien des Français pour ces législatives anticipées. Reportage dans la Nièvre.

Pour ces 1 500 habitants, c’est l’unique moyen de transport au quotidien : à Donzy, dans la Nièvre, la voiture est indispensable. Alors, avec un litre de sans-plomb qui frôle 1,80 euro à chaque passage à la pompe, le même constat revient. Pour réduire sa facture, Julie Eve roule à l’éthanol, moins cher. Son budget carburant dépasse tout de même les 100 euros par mois.

Du blocage des prix à la baisse des taxes, elle suit donc de près les propositions de chaque parti pour les législatives. "Ils sont tous prêts à vouloir gagner des voix avec ça, est-ce que ça va vraiment marcher ? Je ne sais pas", dit-elle. Julie est employée d’une collectivité et son mari est plombier. Ils touchent à eux deux 2 500 euros par mois. Pour elle, le pouvoir d’achat est l’un des sujets majeurs de cette campagne.

Pas de transports en commun

Elle ne sait pas encore pour qui voter dimanche 30 juin, mais elle rejette le RN. Dans son village, à une dizaine de kilomètres de Donzy (Nièvre), c’est pourtant le parti d'extrême droite qui est arrivé en tête. Ici, le bus ne passe qu’une fois par mois pour aller au marché. Un ancien gilet jaune ne se sent pas écouté, il votera Rassemblement national. Pour compenser l’essence plus chère, il rogne sur ses courses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.