Inflation : au marché d'Antibes, des fruits et légumes victimes de la hausse des prix

Publié
Inflation : au marché d'Antibes, des fruits et légumes victimes de la hausse des prix
France 3
Article rédigé par
D.Cacciarella, F.Tisseaux, L.Piacentile - France 3
France Télévisions

Avec l'inflation, le prix des fruits et légumes flambe. Le 19/20 s'est rendu, dans la matinée du dimanche 31 juillet, au marché couvert d'Antibes, dans les Alpes-Maritimes. Dans cette zone touristique, certains vacanciers s'étonnent des prix.

12,95 euros le kilo de nectarines, 19,95 euros celui de tomates cerises, 78 euros pour le kilo de girolles : au marché couvert d'Antibes (Alpes-Maritimes), certains touristes s'étonnent des prix, dans la matinée du dimanche 31 juillet. "Les prix paraissent élevés par rapport aux prix que nous pratiquons sur Lyon (Rhône). Par exemple, j'ai comparé le prix des cerises, qui sont à 18 euros le kilo, alors que chez nous, elles sont à sept euros le kilo", raconte une touriste.

"Tout le monde doit tenir certaines marges"

"Je suis prêt à mettre le prix, car le goût, c'est important pour moi", estime un touriste étranger. Pour Adrien Cayrol, primeur, la qualité se paie, et le service aussi. Il se lève toutes les nuits à 1 h pour préparer son stand et offrir de bons produits à ses clients. "Chez nous, on passe plus de volume, on travaille avec des gens du coin, donc on peut se permettre de pratiquer des marges qui sont plus faibles. Après, avec tout qui augmente, malheureusement, tout le monde doit tenir certaines marges si on veut pouvoir payer les factures derrière", explique Adrien Cayrol.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.