À Marseille, une carte de réduction pour les étudiants à utiliser dans les commerces

Publié Mis à jour
FTR
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Elle s’appelle Compass et donne droit à une multitude d’offres aux 18-25 ans qui étudient à Marseille et Aix-en-Provence. Une solution pour lutter contre la précarité étudiante qui s’est accentuée avec la crise sanitaire. #IlsOntLaSolution  

Depuis quelques mois, les étudiants de Marseille et d’Aix-en-Provence ont un nouveau sésame pour moins dépenser. Une carte de réduction créée par trois copains, âgés de 22 ans, en école de commerce. Elle permet d’obtenir des avantages commerciaux au quotidien. "On a la partie restauration, les bars pour aller boire un verre entre potes. On a aussi les salons de coiffure, l’électroménager, les salles de sports. L’idée, c’est de toucher tout ce qui peut nous concerner en tant que jeunes", explique Rayan Saïdani, co-fondateur de Compass.

Depuis un an, le trio démarche personnellement les commerçants pour étoffer les offres de réduction de la carte. "Sur Marseille, on est environ à 60 partenaires. Sur Aix-en-Provence, qu’on développe actuellement, on a une quinzaine de commerçants", rapporte Julien Teissier, également co-fondateur de Compass.  

Près de 1300 utilisateurs  

La carte d’adhésion à l’année est vendue une dizaine d’euros. "Dès le premier achat, on a tout de suite rentabilisé la carte", explique Alexis, étudiant en 3e année de commerce qui, ce jour-là, l’utilise dans un restaurant. Il payera son repas 20% moins cher. Une remise non négligeable lorsque le budget est restreint. "Je travaille un petit peu à côté. J’essaye de donner des cours. Je suis aussi de temps en temps barman. Le fait d’avoir cette carte me permet de m’y retrouver financièrement", rapporte le jeune homme. Côté commerçant, le concept a aussi ses avantages. "Cela nous fait rencontrer une population plus jeune et renouvelle notre clientèle", raconte André Marassoglou, coiffeur partenaire de la carte.

à ce jour, près de 1300 étudiants marseillais et aixois possèdent Compass. Les trois étudiants ambitionnent de proposer leur carte dans d’autres villes. Ils doivent également créer, à la rentrée prochaine, une application pour toucher plus de jeunes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.