Plus de milliards pour la Défense, moins pour le Logement et la Santé

François Hollande a annoncé mercredi 3,8 milliards d'euros de crédits supplémentaires pour le ministère de la Défense à partir de 2016. Son ministre des Finances a indiqué ce matin que ces milliards seraient compensés par des économies dans d'autres ministères.

(Hollande annonce la hausse du budget de la Défense, Sapin des économies ailleurs...© MAXPPP)

 Après avoir annoncé la sanctuarisation cette année du budget de la Défense, le président de la République avait indiqué que pour les quatre années suivantes, c'est à dire jusqu'en 2019, la loi de programmation actualisée "prévoira de dégager 3 ,8 milliards de crédits supplémentaires." Et il avait insisté : "C'est un effort important. C'est même un effort considérable. Il tient compte aussi des économies que nous avons pu constater dans le ministère".

"Puisqu'il y a plus de moyens pour la Défense, il y aura plus d'économies" ailleurs

 Aussi mais pas seulement.  Le ministre des Finances a mis les points sur les i ce jeudi matin sur Europe 1. "Tout effort supplémentaire pour un ministère doit être compensé par des économies sur d'autres ministères. Puisqu'il y a plus de moyens pour la Défense, il y aura plus d'économies " ailleurs. Et Michel Sapin a cité des "économies possibles " dans le domaine du logement, " sans remettre en cause ni les solidarités ni le soutien au bâtiment ." Et il a parlé maîtrise de l'augmentation des coûts dans le domaine de la santé. "L'année prochaine il y aura un effort qui sera fait par l'Assurance maladie.

A LIRE AUSSI ►►► Vigipirate pérennisé et 3,8 Mds d'euros en plus pour les armées (Hollande)