L'Assemblée nationale vote la suite du plan de relance estimé à plusieurs milliards d'euros

Les crédits pour l'année prochaine s'inscrivent dans le plan de relance post-Covid de 100 milliards d'euros annoncés de 2020 à 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'hémicycle de l'Assemblée nationale lors des questions au gouvernement, le 2 novembre 2021. (CHRISTOPHE MICHEL / HANS LUCAS)

Une nouvelle étape de franchie pour la relance de l'économie post crise sanitaire. L'Assemblée nationale a voté dans la soirée mardi 2 novembre la poursuite des milliards du plan de relance en 2022 malgré les critiques des oppositions, dans l'attente du plan d'investissement France 2030. Les crédits pour l'année prochaine s'inscrivent dans le plan de relance post-Covid de 100 milliards d'euros annoncés de 2020 à 2022, autour de trois "piliers": "écologie", "compétitivité" et "cohésion des territoires".

Quelque 55 milliards ont déjà été engagés, s'est félicité le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, saluant la "rapidité" de ce plan et sa "souplesse""L'effet de levier sur l'économie ne me paraît pas à la hauteur de l'effort de l'Etat", a nuancé le président de la commission des Finances Eric Woerth (LR).

A l'unisson, droite et gauche ont pointé "un manque de lisibilité flagrant", du "saupoudrage" et un "enchevêtrement des plans", avec le démarrage dès 2022 de "France 2030", le plan d'investissement annoncé par Emmanuel Macron. Les députés ont adopté dans la foulée les crédits de la mission "plan d'urgence", créée au début de la crise pour le soutien aux entreprises et ménages. Elle sera dotée de seulement 200 millions d'euros pour l'achat de masques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plan de relance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.